Se former à l'organisation et la gestion d'une photothèque du 12 au 14 mars par Odile Giraud

Accompagnement

Aujourd’hui, tout le monde ou presque produit des images,  c’est un support incontournable de toute action de communication : illustration de messages rédactionnels pour la presse et l’édition papier ou numérique, support de marketing mais aussi illustration de messages oraux : conférences, exposés, formation… C’est un support d’information porteur de connaissance qui peut aussi être un vecteur de publicité et d’action commerciale. Bref, c’est un point d’appui incontestable de toutes les actions de communication. Dans une logique de Records Management, l’image peut avoir un rôle de preuve, et enfin le patrimoine culturel, scientifique, humain d’une organisation est souvent constitué de collections d’images fixes et/ou animées.

Alors regardez bien : sur le réseau de l’entreprise, les disques durs de vos collègues ou en haut d’une armoire du couloir, il y a fort à parier que chez vous aussi des collections d’images argentiques et/ou numériques dorment, alors qu’une mutualisation dans un banque d’images structurée permettrait de nouveaux usages.

Comment inventorier des fonds existants sans se perdre dans des volumes rapidement exponentiels ? Comment se caractérisent les images argentiques et numériques ?

Comment collaborer avec des photographes professionnels pour garantir aux utilisateurs des images de qualité ? Comment organiser un reportage, établir un brief, rédiger un contrat de cession de droits d’auteurs ? Quels sont les textes juridiques qui régissent le droit d’auteur et les droits voisins ?

Effectuer des sélections est une nécessité pour maîtriser les flux entrants et préserver la qualité du fonds : quels sont les critères qui garantissent un editing pertinent ?

Puis la mise à disposition des visuels suppose leur intégration et leur  indexation dans une banque d’images gérée par un logiciel de DAM : quelles métadonnées pour décrire des reportages et des images fixes ? Quelles sont les spécificités de l’indexation des images fixes ? Quels référentiels, lexiques, thésaurus adopter ? Quels sont les logiciels propriétaires ou open source  utilisables ?

Une fois les images intégrées dans la base, comment les mettre à disposition des utilisateurs ? Quels outils de navigation, de recherche, de filtrage puis de diffusion en basse ou haute résolution proposer ? Quelles conditions d’utilisation mettre en place pour respecter le droit d’auteur et éviter tout détournement d’image ? Comment valoriser des collections ou de nouveaux reportages ?

Le stage de l’ADBS « Organiser et gérer une photothèque », qui se déroulera du 12 au 14 mars 2018 par Odile Giraud, vous apportera des réponses à toutes ces questions ; que vous soyez photothécaire attitré, documentaliste, iconographe, photographe, ou simplement mandaté à un instant T pour organiser un fonds d’images fixes, cette formation très concrète, illustrée par de nombreux exemples, et consolidée par des exercices pratiques, vous permettra de mettre très rapidement en place une photothèque opérationnelle et pérenne.

 

Billet rédigé par Odile Giraud le 2 février 2018

 

Retrouvez les stages du même domaine  sur  https://www.adbs.fr/formation-themes/a-essentiels-de-ladbs