×

Message d'erreur

La création de ce type de contenu est réservée aux bénévoles.

Portrait de pro : Laurent Lavail

Emploi

"L'intelligence économique apporte une vision à jour de l'environnement d'une entreprise"


Laurent Lavail est chargé de la veille stratégique chez DCNS
 

Je m'occupe de la veille stratégique chez DCNS, je suis rattaché à la Direction de la stratégie. DCNS est une entreprise spécialisée dans le naval militaire, 13 000 personnes et un chiffre d'affaire de 2,5 milliards, dont un tiers se fait à l'international ou en coopération. Nous vendons des frégates, sous-marins et construisons les navires armés de la Marine nationale. Nos produits sont extrêmement sophistiqués et font avant tout l'objet de contrats politiques. Cela conditionne fortement nos activités de recherche d'information.
Notre activité d'intelligence économique est organisée selon quatre grandes thématiques : pays, société, programme naval et technologies.
 

Au sein du groupe, je fais partie de l'entité « Intelligence Economique et Stratégique ». Notre service a pour principale mission d'assurer la collecte d'informations au sein du groupe, principalement à partir des sources d'informations ouvertes telles que le web et la presse. Nous sommes deux et travaillons particulièrement sur les thématiques sociétés, pays et programmes. Nous avons également accès à des cabinets mandatés pour effectuer des études sur des thématiques particulières. Les « sachant » en interne sont aussi des sources d'information importantes à ne surtout pas négliger.
 

Il convient ensuite de rediffuser les fruits de cette veille. Au-delà de la diffusion au fil de l'eau, nous produisons des dossiers d'analyse et de synthèse sur des secteurs ou des concurrents. La production de ces livrables sert de support à la compréhension de l'environnement de l'entreprise et d'aide à la décision pour la direction de la stratégie.

Exemple : lorsque nous abordons un marché, l'intelligence économique intervient pour apporter une information qui débroussaille le terrain dans un premier temps.
 

La direction de la stratégie a la charge du plan stratégique avec une vision sur 10 ans : où en sommes-nous, où allons-nous et que souhaitons-nous faire ? Dans ce cadre, l'intelligence économique apporte une vision à jour de l'environnement : comment nous positionnons-nous par rapport à nos concurrents, quelles sont les évolutions du secteur industriel...
 

Question compétences, il ne faut pas manquer de curiosité et de culture. Il faut bien connaître le secteur industriel pour lequel on travaille. C'est peut-être même plus important que d'être focalisé sur les thématiques métiers pures. Connaître le secteur permet de dialoguer avec les différents interlocuteurs au sein de l'entreprise, de comprendre leurs besoins et de contextualiser l'information. On attend de vous d'ajouter de la valeur à l'information. Il faut également être réactif et force de propositions pour les décideurs.
 

Mon parcours : maîtrise d'histoire, puis deux ans à l'École de Bibliothécaires Documentalistes (EBD), et DESS spécialisé dans les industries de la défense. À l'issue de ce DESS, j'ai été embauché par DCNS.
 


Rédigé par Olivier ROUMIEUX
Publication le 6 mai 2010 - Mise à jour le 19 mai 2010