Le tout et la partie : L’agrégation de données numériques

31

Mardi 31 mars 2020

de 10h00 à 12h30


Le séminaire public « Les nouveaux paradigmes de l’Archive » est coordonné par le Conservatoire National des Arts et Métiers (laboratoire Dicen-IDF) et les Archives Nationales en partenariat avec le LabEx hastec.

► Il est ouvert aux chercheurs, jeunes chercheurs, étudiants (niveau Master) en archivistique, documentation, et traitement des Data, et professionnels des archives et du Records Management.

Séance 2 –  Mardi 31 mars 2020 de 10h00 à 12h30

Nous proposons d’aborder une interrogation commune aux acteurs de l’information : L’agrégation de données numériques et leur interprétation. Nous proposons de faire dialoguer une historienne et un data analyst, autour des questions suivantes : quels sont les apports des données numériques pour l’Histoire ? Quels en sont les outils ? Comment choisit-on d’agréger tel ou tel type de données pour lui donner du sens ; Quels sont les risques de ces pratiques en terme d’interprétation abusive , quelles informations sont nécessaires pour une juste interprétation des données croisées ? Comment y sensibiliser et former les jeunes chercheurs? A l’inverse l’archiviste, l’historien sont confrontés à des collections, des lots de documents pré-organisés par les producteurs et dont il ignore le sens et dont il doit percevoir les logiques internes.

 

Adresse

Archives Nationales, Site de Pierrefitte, salles de commission 3 et 4

59 Rue Guynemer

93383  Pierrefitte-sur-Seine

Type d'événement