Accès direct au contenu

English flag English

Recherche avancée

ADBS
L'association des professionnels de l'information
et de la documentation


Vous êtes ici : Accueil > Accéder à la doc professionnelle > Nous avons lu...

Rédiger pour être publié ! Conseils pratiques pour les scientifiques

publié le 8 décembre 2009

Éric Lichtfouse. – Paris : Springer France, 2009. – 105 p. – ISBN 978 2 287 99395 4 : 25 €

Rédiger pour être publié !

Rédiger pour être publié !

Écrire, c'est un peu comme faire de la musique : on n'a jamais fini d'apprendre, et on perd la main quand on n'exerce pas. Bien écrire est difficile. Ce qui est vrai pour le commun des mortels s'applique davantage encore aux enseignants et chercheurs dont la rédaction d'articles fait partie du métier. Voici donc un petit livre fort utile.

Pour éviter tout malentendu, faisons tout de suite trois remarques. Ce petit traité de style n'est pas limité aux seuls scientifiques mais s'adresse aussi aux professionnels. Son objectif premier est de faciliter la publication d'un article mais, même sans cette finalité, il garde toute sa valeur. Les conseils concernent d'abord la rédaction d'un article de recherche, défini comme la mise en évidence d'une avancée, d'une découverte, d'une innovation... mais ils s'appliquent aussi à l'écriture d'un rapport de stage, d'un livre, éditorial, brevet, curriculum vitae, etc.

Rédiger pour être publié est composé de trois parties. La plus volumineuse est consacrées aux questions de style d'ordre général. Le lecteur apprendra comment et quand commencer la rédaction d'un article sur un projet ou une expérience en cours, comment définir la nouveauté à mettre en avant ou comment renforcer l'intérêt pédagogique d'une publication (éducation, vulgarisation). Éric Lichtfouse explique aussi comment tirer profit d'un résultat inattendu et comment reformuler une hypothèse.

L'attention du lecteur sera surtout attirée par une petite invention de l'auteur, le micro-article, un outil qui permet « de sélectionner un seul résultat innovant parmi de nombreux résultats hétérogènes (et qui) doit être utilisé avant de rédiger un article complet ». En fait, un micro-article est une grille de synthèse ingénieuse d'une seule page qui aide à se focaliser sur ce que Éric Lichtfouse appelle le « nectar de l'article ».

Trente pages sont consacrés aux conseils et recommandations concernant les différentes sections d'un article, comme le titre, le résumé, les illustrations, la discussion des résultats, la conclusion. L'objectif est d'aider l'auteur à rédiger chaque section d'une manière efficace et structurée. Par exemple : « La conclusion est celle des travaux de l'auteur exposés dans cet article. Par conséquent, elle ne contient pas de références bibliographiques [...]. Elle doit être courte, un paragraphe, et se focaliser sur le point innovant qui a été démontré. Le style doit être personnel et affirmatif. »

Instructive aussi est la liste des défauts et faiblesses de style. Encore un extrait, toujours à propos de la conclusion : « L'auteur ne conclut pas sur ses résultats ; (il) continue à discuter ses résultats et leurs conséquences ; par un long discours très hétérogène sans fil conducteur, (il) occulte l'innovation de son article. »

Le livre se termine par quinze pages d'annexes bien profitables, avec une forte dose d'humour. À côté des dix commandements de la rédaction d'un article de recherche, se trouvent une synthèse des étapes de rédaction d'un article et quelques (très) bons conseils à suivre pour ennuyer le lecteur. Exemples : éviter l'originalité et la personnalité, écrire de très longs articles, oublier les illustrations...

En fait, ce manuel est écrit avec une double casquette. Chercheur à l'INRA depuis 1992, Éric Lichtfouse, est lui-même auteur à succès, avec de nombreuses publications à son compte. En même temps, il est rédacteur en chef de deux revues internationales (Agronomy for Sustainable Development et Environmental Chemistry Letters). À ce titre, il a édité plusieurs milliers d'articles et en a sans doute refusé davantage. Il connaît les deux côtés de la médaille; ses exemples et conseils reflètent l'expérience de l'auteur autant que celle du peer reviewer et rédacteur en chef.

En plus, Éric Lichtfouse enseigne avec Pascal Aventurier la rédaction scientifique à Avignon, une pratique didactique qui rend ce petit livre immédiatement opérationnel. Dès les premières pages, le lecteur est mis dans le bain : « Chercheur confirmé, vous êtes persuadé [...] que vous maîtrisez parfaitement la rédaction et la langue de Molière [...] Vous vous trompez car le mode de rédaction évolue rapidement depuis le début de l'ère informatique. » On se voit comme dans un miroir, et on en prend pour son compte. La critique est directe mais pédagogique et salutaire, sans blesser.

L'impact d'Internet sur l'écriture est un fil conducteur du livre (« On n'écrit plus comme il y a vingt ans »), que ce soit par rapport à la bibliographie, au choix du titre ou à l'utilisation des figures. C'est une des particularités de cet ouvrage en comparaison avec d'autres manuels de rédaction. Une autre est le focus sur la publication en anglais ou dans des revues internationales, avec des exemples, citations, termes en anglais et des recommandations qui parfois diffèrent des us et coutumes français. Un choix très réaliste, et en même temps extrêmement helpful dans un environnement marqué par le publish or perish des instances d'évaluation.

Bref, un livre précis, clair, écrit dans un style qui ne fait pas perdre de temps à ses lecteurs. Et on lui souhaite beaucoup de lecteurs, et beaucoup de succès aux lecteurs en tant qu'auteurs !


Rédigé par ADBS

mise à jour le 8 décembre 2009


L'ADBS sur les réseaux sociaux

NOUS SUIVRE
    

PARTAGER CETTE PAGE

haut de la page

ADBS.fr - Site du premier réseau européen de documentalistes