Accès direct au contenu

English flag English

Recherche avancée

ADBS
L'association des professionnels de l'information
et de la documentation


Vous êtes ici : Accueil > Accéder à la doc professionnelle > Nous avons lu...

Bibliothèque

Produire des contenus documentaires en ligne : quelles stratégies pour les bibliothèques ?

publié le 17 mars 2015

Christelle Di Pietro, Michèle Battisti, Pierre Bournerie, Isabelle Breuil et al. (sous la dir.). - Villeurbanne : Presses de l’Enssib, 2014. – 188 p. - (Boîte à outils, ISSN 1259-4857 ; 30). – ISBN 979-10-91281-37-9 : 22 €

Analyse de Michèle BATTISTI

michele.battisti[at]adbs.fr


RÉINVENTER LES PRODUITS DOCUMENTAIRES EN LIGNE

Qu'il faille proposer des produits documentaires en ligne, on en convient. Mais lesquels ? Quelles ressources utiliser pour les confectionner ? Avec qui les élaborer ? Comment ? Autant de questions passionnantes, voire essentielles.

Le premier réflexe, traditionnel, est d'exploiter ses collections. Dans ce cas, prendre en amont un peu de hauteur s'impose pour évaluer un positionnement stratégique et l'impact sur les métiers, sur le plan de l'organisation du travail interne.

Rappeler ensuite, si besoin était, la liste des produits documentaires dans lequel puiser, et, pour se faire une idée, illustrer cette approche par plusieurs exemples innovants, à différents stades de développement, de l'expérimentation à la stabilisation. Dans l'ouvrage, le choix s'est porté sur une revue de sommaires collaborative, un guide de recherche méthodologique et un catalogue sémantique.

Recourir, bien sûr, à des outils de curation pour réaliser des dossiers documentaires regroupant synthèses, bibliographie et sitographie, contacts, iconographies, etc. et/ou des plateformes d'agrégation et de curation. On peut aussi vouloir associer des métadonnées aux collections numérisées, créer un webmagazine, bel exemple de production collaborative interne et externe, etc., soit autant de « produits autonomes à forte valeur ajoutée » pris à titre d'exemples.

Produire, ce peut être également co-construire avec le public sur les réseaux sociaux comme le démontre le fonds photographique de la bibliothèque municipale de Toulouse mis en ligne sur Flickr pour être taggué, la page Facebook d'une bibliothèque universitaire « inspirée des entreprises », « un dispositif participatif de production de contenus en musées » ou encore les e-books créés par un centre régional du livre et de la lecture.

La dernière partie de l'ouvrage, transverse, aborde le droit en saisissant au vol, tant le paysage juridique évolue rapidement, droits et responsabilités à la lumière des textes et de la jurisprudence actuels, et les outils, soit ici l'écriture pour le Web et divers outils de production en ligne : outils de management des contenus, outils de plateforme sociale, outils pour blogger, pour « curer », etc.

« Boîte à outils » de l'Enssib, cet ouvrage très concret contient aussi un mémento sur les étapes « pour mettre en œuvre sa production de contenus » et, bien entendu, une liste de sigles et acronymes, un glossaire, une courte bibliographie et un index.

Un ouvrage utile pour « repenser les accès en ligne », pour « libérer [tout] en contrôlant », allier diverses expertises interne et externes afin de relever le défi que représentent ces productions documentaires à réinventer.




Rédigé par ADBS

mise à jour le 17 mars 2015


L'ADBS sur les réseaux sociaux

NOUS SUIVRE
    

PARTAGER CETTE PAGE

haut de la page

ADBS.fr - Site du premier réseau européen de documentalistes