Accès direct au contenu

English flag English

Recherche avancée

ADBS
L'association des professionnels de l'information
et de la documentation


Vous êtes ici : Accueil > Accéder à la doc professionnelle > Nous avons lu...

Problématiques émergentes dans les sciences de l'information

publié le 10 décembre 2009

sous la dir. de Fabrice Papy. – Paris : Hermès Science Publications : Lavoisier, 2008. – 351 p. – (Traité des sciences et techniques de l'information. Série Environnements et services numériques d’information). – ISBN 978-2-7462-2110-9 : 95 €

 Problématiques émergentes dans les sciences de l'information

Problématiques émergentes dans les sciences de l'information

Dirigé par Fabrice Papy (directeur du laboratoire Document numérique et usages de l'université Paris-8, également directeur de la série « Environnements et services numériques d'information »), cet ouvrage regroupe treize contributions de dix-neuf auteurs, pour la plupart enseignants-chercheurs en sciences de l'information et de la communication. Il présente un certain nombre de problématiques scientifiques - anciennes pour certaines, plus récentes pour d'autres - que la nouvelle ère numérique a mises en lumière.

Plusieurs chapitres intéressent directement les professionnels de l'information-documentation.

Ainsi des états de l'art, synthèses de travaux plus ou moins récents, permettent de savoir à quoi correspond maintenant le concept d'information (« Quelques révisions du concept d'information » par Sylvie Leleu-Merviel et Philippe Useille), celui de culture informationnelle (Alexandre Serres) et celui de pertinence en sciences de l'information (modèles et théorie par Brigitte Simonnot) ou en intelligence économique (Amos David). Les pratiques informationnelles et les usages des dispositifs d'accès à l'information électronique sont étudiés par Madjid Ihadjadene et Stéphane Chaudiron.

Plusieurs contributions font état de recherches pluridisciplinaires : la « Représentations des documents numériques dans le contexte de l'analyse automatique de textes » (Luc Grivel), un point sur la théorie économique moderne de l'information (« Liberté d'information, démocratie participative et économie locale » par Yves Thépaut), et les textes déjà cités : « L'étude des dispositifs d'accès à l'information électronique : approches croisées » de Madjid Ihadjadene et Stéphane Chaudiron et « La culture informationnelle » d'Alexandre Serres.

D'autres chapitres présentent des recherches en cours, plus personnelles : la communication entre chercheurs et entre praticiens (« De la communication scientifique à la médiation spécialisée : communication des savoirs et formes d'hybridation » par Viviane Couzinet) ; une réflexion sur la mémoire pour aboutir à une épistémologie de la médiation et de la transmission du savoir (« Temps, mémoire et document » par Jean.-Paul Metzger) ; une étude de nouveaux objets sociodocumentaires et non plus sociotechniques dus au couplage du document et du réseau (« Le document et le réseau » par Sophie Pène).

Trois chapitres sont consacrés à l'offre actuelle (web et musée, bibliothèque) et ses usages : « L'internet muséal comme observatoire de l'interactivité », par Geneviève Vidal (description de l'offre des musées par l'internet et le web 2.0) ; « Internet à la bibliothèque publique », par Muriel Amar, Agnès Camus-Vigué, Christophe Evans et Françoise Gaude (usages par le(s) public(s) des offres Internet à la BPI) ; « Édition électronique pour mobile : les contenus originaux de la télévision sur mobile, conditions techniques et socio-économiques de leur émergence et culture d'écran de la génération Y », par Bruno Hénocque (point, y compris technique, sur l'offre et l'usage de la TV sur mobile par les « mobinautes »).

Dans cet ouvrage dense sur des sujets qui concernent tout spécialiste de l'information (information, pertinence, culture informationnelle, accès à l'information électronique, économie de l'information), plusieurs textes sont très pédagogiques (très clairs pour le non-spécialiste du sujet traité). Toutes les contributions sont suivies d'une bibliographie importante, mais aucune n'est datée (ce qui est étonnant lorsque l'on parle d'émergence et que dans quelques bibliographies certains documents sont indiqués « à paraître »). Une bibliographie thématique globale permettrait de connaître les documents incontournables (signalés par plusieurs auteurs, par exemple). Une introduction ou une conclusion qui fasse une présentation ou même la synthèse des communications (comme elle est faite dans les « séminaires Inria », par exemple) serait également la bienvenue.

Mais il y a un index général ! Grâce auquel on peut voir l'importance (en nombre de pages) donnée à certains sujets : accès à l'information (11 p.), circulation (12 p.), culture de l'information et culture informationnelle (15 p.), document (19 p.), médiation (17 p.), et les trois champions : recherche d'information et recherche documentaire (30 p.), information (36 p.), usage + usagers (26 p. + 18 p.).

Arlette Boulogne


Rédigé par ADBS

mise à jour le 10 décembre 2009


L'ADBS sur les réseaux sociaux

NOUS SUIVRE
    

PARTAGER CETTE PAGE

haut de la page

ADBS.fr - Site du premier réseau européen de documentalistes