Accès direct au contenu

English flag English

Recherche avancée

ADBS
L'association des professionnels de l'information
et de la documentation


Vous êtes ici : Accueil > Accéder à la doc professionnelle > La revue "Documentaliste"

Présence numérique : de la gestion d'une identité à l'exercice d'une liberté

Dossier coordonné par Louise Merzeau, en collaboration avec Michel Arnaud

Volume 47, N° 1, paru le 1 mars 2010, page(s) 28-69

Présentation de l'article

Agents des processus de traitement, d’archivage et d’échange des données, les professionnels de l’information sont au premier rang pour observer l’évolution des régimes de traçabilité, de sécurité et de sociabilité en réseau. À la fois acteurs et témoins de cette révolution copernicienne qui place les utilisateurs au cœur des flux informationnels, ils voient leur statut de médiateur remis en cause mais sentent aussi que leurs compétences sont en passe d’être sollicitées pour faire face aux problèmes inédits de « la vie en ligne ». Omniprésent dans la blogosphère et de plus en plus souvent évoqué par les mass media, le thème de l’identité numérique ne pouvait donc échapper à cette revue. Pouvait-on pour autant se contenter d’un énième état des lieux et d’une boîte à outils remplie d’avertissements et d’astuces ? L’avancement des travaux sur le sujet nous a incités à chercher un angle plus ouvert : celui de la présence numérique. Par ce décalage, on voudrait suggérer qu’il est temps d’échapper à la dichotomie exposition/protection, et qu’il faut dépasser l’horizon strictement individuel de la réputation. On parlera donc bien d’images, de traces et de profils, mais moins comme indices d’exhibition ou de surveillance que comme vecteurs de connaissance et d’être ensemble. Autrement dit, entre discours alarmiste et réponses clé en main, on voudrait plus modestement partager l’excitation d’un nouveau questionnement…

Lire l'article

Présentation des auteurs

Louise Merzeau est maître de conférences en sciences de l'information et de la communication à l'Université Paris Ouest Nanterre La Défense et membre du Centre de recherche en information spécialisée et médiation des savoirs (CRIS). Menés sous l'angle médiologique, ses travaux portent sur les interactions entre mémoire et information. Récemment, ses recherches se sont focalisées sur la traçabilité numérique, qu'elle a notamment abordée en coordonnant un numéro de la revue Hermès et en pilotant le projet Proteus du CNRS. Elle exerce aussi une activité de création photographique et numérique (www.merzeau.net).


Professeur à l'Université Paris Ouest Nanterre la Défense, Michel Arnaud est directeur du laboratoire CRIS (EA 1738) et chargé de mission ENT pour Paris Ouest. Il étudie les faits sociaux d'information et de communication sous les aspects des techniques, dispositifs, usages et politiques. Expert auprès de l'atelier DPP (Data Protection and Privacy) du Comité européen de normalisation, il s'intéresse aux problématiques de double numérique et de protection des données personnelles.  www.u-paris10.fr/9375/0/fiche___annuaireksup

mise à jour le 25 février 2010


Acheter ce numéro de la revue

Mon panier

L'ADBS sur les réseaux sociaux

NOUS SUIVRE
    

PARTAGER CETTE PAGE

Recherche d'un article revue

Recherche d'un article revue

haut de la page

ADBS.fr - Site du premier réseau européen de documentalistes