Accès direct au contenu

English flag English

Recherche avancée

ADBS
L'association des professionnels de l'information
et de la documentation


Vous êtes ici : Accueil > Accéder à la doc professionnelle > Nous avons lu...

Open data / Simon Chignard

publié le 24 mai 2013

Limoges : FYP éditions, 2012. – 191 p. – ISBN 978-2-916571-70-6 : 24,50 €

UN ENJEU POLITIQUE

Analyse de Joachim Schöpfel

Un gouvernement qui fait de l'ouverture des données publiques le levier de la modernisation de l'activité publique et du développement de services innovants sur le net. Des départements qui s'opposent à la diffusion de leurs données du recensement ou relatives à l'état civil à des entreprises réutilisatrices sous prétexte de risque pour la sécurité et la confidentialité des informations. Un tribunal administratif qui en première instance rejette la décision d'un de ces départements, puis une cour administrative d'appel qui donne raison à la collectivité territoriale en conditionnant la réutilisation des données publiques à l'autorisation de la CNIL. Bienvenue dans le paysage de l'open data en France, 2013.

Si vous ne comprenez rien mais si vous voulez savoir, lisez ce livre. Il est écrit pour les néophytes du sujet, pour tous ceux - professionnels, politiciens ou simples citoyens - qui sont directement ou indirectement concernés par cette nouvelle politique. Autrement dit, il est écrit pour nous tous, sans exception.

L'auteur est consultant et formateur. Il a participé dès 2010 à l'animation de l'ouverture des données publiques de Rennes Métropole, l'un des modèles en la matière en France. Le livre est le fruit de cette expérience unique. L'auteur répond sur chaque page aux innombrables questions auxquelles il a dû être confronté lors du projet rennais. C'est un livre pédagogique, extrêmement formateur, dont la force est d'intégrer les aspects politiques, techniques, économiques et pratiques. Un livre qui rend plus intelligent.

Commençons par la définition du concept de l'open data (p. 13). Pour Simon Chignard, une donnée ouverte doit être mise à disposition dans un format technique qui facilite la réutilisation, avec une licence juridique qui ne restreigne pas les utilisations possibles, et en limitant des redevances susceptibles de constituer des freins économiques à la réutilisation.

Après une introduction sur la notion de donnée (publique, ouverte), l'auteur développe son analyse dans quatre chapitres :

Comprendre : aux sources de l'open data. Simon Chignard remonte aux origines de cette politique, avec une étude des limites et oppositions.

Connaître : des données et des hommes. Le chapitre présente les projets, initiatives, acteurs, et analyse les facteurs de succès et d'échec. Deux exemples : l'accès aux statistiques de l'INSEE via le portail data.gouv.fr, et la mise en ligne d'outils de visualisation par le Conseil général de Saône-et-Loire pour consulter certaines données, comme l'évolution des effectifs ou les travaux de construction dans les collèges du département.

Agir : l'open data par la pratique. Il s'agit d'une sorte de cahier des charges pour mener à bien un projet dans ce domaine, aussi bien du point de vue du producteur que du réutilisateur. Sont abordées entre autres les questions de la tarification et du choix de la licence pour la diffusion des données, en particulier de la licence ouverte proposée par Etalab et de la licence Open Database Licence 1.0.

Demain, l'open data : le quatrième et dernier chapitre ouvre l'analyse sur le crowdsourcing (= le citoyen producteur d'information), sur les données privées des entreprises et sur la donnée personnelle comme l'autre défi de cette politique volontariste.

Pour aller plus loin, lisez, dans Documentaliste-Sciences de l'Information (2012, vol. 49, no. 4), rubrique Compétences et métiers, l'article sur le nouveau profil du journalisme de données. Suivez les débats autour des données culturelles et de la recherche, exclues pour l'instant de la réflexion menée par Etalab en 2013. Restez attentifs aux événements organisés par différents organismes et acteurs. C'est un sujet d'actualité, et le livre de Simon Chignard est écrit pour comprendre cette actualité, pour s'y retrouver, et pour agir.



Rédigé par ADBS

mise à jour le 24 mai 2013


L'ADBS sur les réseaux sociaux

NOUS SUIVRE
    

PARTAGER CETTE PAGE

haut de la page

ADBS.fr - Site du premier réseau européen de documentalistes