Accès direct au contenu

English flag English

Recherche avancée

ADBS
L'association des professionnels de l'information
et de la documentation


Vous êtes ici : Accueil > Accéder à la doc professionnelle > Nous avons lu...

Mener un projet international : bibliothèques françaises et coopération internationale / sous la dir. de Raphaëlle Bats

publié le 26 septembre 2012

Villeurbanne : Presses de l’Enssib, 2011. – 184 p. (Boîte à outils, ISSN 1259-4857 ; 24). – ISBN 978-2-910227-92-0 : 22 €

À LA DECOUVERTE DE L'AUTRE

Analyse de Claire Guinchat


Bien loin d'être réservée aux grandes institutions, la coopération internationale concerne tout type de bibliothèque et dispose d'outils variés et efficaces. Encore faut-il utiliser ces ressources sans contresens, malgré les divergences de langue, de pratiques, voire de culture. C'est en s'appuyant sur un ensemble d'expériences et de méthodes que les vingt-deux auteurs de cet ouvrage posent la problématique de la coopération internationale, en cernent les difficultés et proposent des solutions.

Avant tout, il s'agit de comprendre l'autre et, par là, d'affiner la connaissance que l'on a de soi. La 1re partie de l'ouvrage : « Découvrir, partager et se retrouver » s'ouvre sur une pertinente analyse de ce qui caractérise notre époque, « le double régime de la globalisation et de la singularité » (Sarah Carvallo), ambivalence qui se reflète dans les bibliothèques. Les concilier, au nom d'une vision « transculturelle » de l'existant, pourrait être l'une des missions de celles-ci. Des clés sont proposées pour pallier les incompréhensions réciproques entre codes différents de communication, par exemple, ici, les différences culturelles entre langues française et anglaise et leurs répercussions linguistiques (Sylvia Sommer).

Dans « Aller voir ailleurs » sont présentées les possibilités de mobilité internationale pour les professionnels, en particulier deux programmes d'échanges : Erasmus, créé en 1987, et Grundtvig, offrant des ateliers aux thèmes variés. Enfin, des exemples de collaboration et de confrontation des idées offrent autant de moyens d'apprendre la rencontre avec l'autre.

Avec la seconde partie, « Panorama d'actions. Agir en France, agir à l'étranger », on partage une série d'expériences insérées chacune dans un contexte et un espace particulier. Elles ont été choisies en fonction de « leur réelle prise en compte des contraintes humaines, conceptuelles, techniques ou juridiques » (Raphaëlle Batz). La mise en évidence des difficultés de la coopération et de son évaluation qu'elles permettent conduit à repenser et inventer des pratiques mieux adaptées à des contextes étrangers.

La 3e et dernière partie, « Trouver de bons partenaires », offre une mine d'informations sur les divers aspects que peut prendre la coopération : formation, participation à la recherche universitaire, accompagnement du jumelage intervilles, investissement dans des associations internationales, accueil de collègues étrangers, etc. Outre l'indication des sources à consulter, des réalisations d'échanges et de partenariat sont analysées.

En annexe, le tableau des principales associations-ressources pour un projet de coopération précède un mémento, ou « déroulé méthodologique » (R. Batz), des étapes essentielles d'une action internationale, des premiers pas aux bénéfices mutuels.

Liste des sigles et acronymes, glossaire, courte mais dense bibliographie franco-anglaise, liste des auteurs complètent ce nouveau manuel de la collection La Boîte à outils de l'Enssib, riche en interrogations autant qu'en expériences.



Rédigé par ADBS

mise à jour le 26 septembre 2012


L'ADBS sur les réseaux sociaux

NOUS SUIVRE
    

PARTAGER CETTE PAGE

haut de la page

ADBS.fr - Site du premier réseau européen de documentalistes