Accès direct au contenu

English flag English

Recherche avancée

ADBS
L'association des professionnels de l'information
et de la documentation


Vous êtes ici : Accueil > Accéder à la doc professionnelle > Nous avons lu...

Lire et écrire la littérature scientifique. Bernard Pochet

publié le 26 décembre 2012

Gembloux (B-5030) : Les Presses agronomiques de Gembloux, 2012. – V-114 p. – ISBN 978-2-87016-118-0 : 17 €

DE LA RECHERCHE DOCUMENTAIRE
A LA PRODUCTION SCIENTIFIQUE

Analyse d'Annaïg Mahé

annaig.mahe[at]enc.sorbonne.fr

Il existe une multitude de références imprimées ou en ligne concernant la rédaction et la publication d'articles scientifiques en particulier ou la méthodologie documentaire en général mais, s'il ne fallait en retenir qu'une, ce petit manuel pourrait très parfaitement remplir les attentes de celui ou celle désireux(se) de s'auto-former rapidement et efficacement tant à la recherche qu'à la production de la littérature scientifique.

L'ouvrage correspond également au support des cours donnés par l'auteur qui y partage une expertise basée sur des activités multi-facettes : responsable des Presses agronomiques de Gembloux (Belgique) qui éditent l'ouvrage, directeur de la Bibliothèque des sciences agronomiques de l'Université de Liège et chargé d'enseignement pour des cours de littérature scientifique et de méthodologie documentaire à la Faculté des sciences agronomiques de Gembloux, il est bien placé pour connaître ces questions sous les angles multiples de la production, de la gestion et de la formation. Par ailleurs, en cohérence avec les positions favorables au mouvement du libre accès à l'information scientifique de son auteur, l'ouvrage est non seulement disponible sous licence Creative Commons mais il est également accessible en ligne aux formats PDF et ePub sur ORBI, l'archive ouverte et digithèque de l'Université de Liège, ainsi que sous la forme d'un site web (http://www.infolit.be/LELiS/ar01.html). Si la version imprimée permet la lecture suivie des différentes étapes, la version Web permet de profiter au mieux des multiples renvois internes explicitant les termes spécialisés utilisés au fil de l'ouvrage ou des liens vers des ressources extérieures.

Le manuel se découpe en cinq chapitres bien distincts. Les quatre premiers présentent chacun les différentes étapes de la recherche documentaire à la production scientifique (chercher, gérer, rédiger, citer ses sources) et le cinquième approfondit un certain nombre de concepts évoqués dans les premiers (types de documents, mouvement du libre accès, acteurs de l'édition, langages documentaires, outils bibliométriques et notions de droits d'auteur), ce qui permet de ne pas alourdir le propos et de conserver une certaine unité de cohérence au sein de chaque section.

En introduction, l'auteur précise bien que l'objectif de ce manuel est « d'apporter à son lecteur des compétences méthodologiques lui permettant de reconnaître un besoin d'information et être capable de localiser, d'évaluer et d'utiliser l'information nécessaire, de manière autonome et critique ». Cela explique pourquoi certains points sont particulièrement détaillés et illustrés (le processus de traduction de la question initiale en question documentaire, les différentes parties de l'article ou les normes de rédaction et de ponctuation), tandis que les outils (d'accès ou de gestion notamment) à proprement parler sont simplement mentionnés, sans volonté exhaustive de recensement ou de présentation : les outils évoluent rapidement, mais les fondamentaux méthodologiques d'accès et de production de la littérature scientifique qu'il est nécessaire de maîtriser pour un travail de qualité restent quasiment immuables et, dans ce domaine, le diable se cache bien souvent dans les détails de la recherche ou de l'écriture.

Pour toutes ces raisons, il nous semble que la lecture de ce manuel est particulièrement à recommander à tout étudiant ou jeune chercheur en herbe, voire moins jeune mais tout aussi désireux de comprendre enfin les arcanes d'une recherche documentaire réussie ou de se doter des meilleures chances de faire accepter un article scientifique. Les propos y sont clairs et détaillés, sans jargon inutile ou qui ne soit pas explicité, les conseils judicieux et pratiques avec des points particulièrement clés mis en exergue. S'il fallait exprimer quelques regrets, ce serait peut-être une hiérarchisation graphique des titres et sous-titres insuffisamment claire, qui n'enlève cependant rien à l'intérêt du contenu, et l'absence de précision dès le titre que l'ouvrage concerne spécifiquement les sciences exactes et appliquées (même si bien des points peuvent s'avérer utiles dans d'autres domaines également). Bref, un manuel d'autoformation ou de formation précis et précieux, à garder en livre de chevet pour tout formateur, utilisateur ou producteur de littérature scientifique.


Rédigé par ADBS

mise à jour le 16 janvier 2013


L'ADBS sur les réseaux sociaux

NOUS SUIVRE
    

PARTAGER CETTE PAGE

haut de la page

ADBS.fr - Site du premier réseau européen de documentalistes