Accès direct au contenu

English flag English

Recherche avancée

ADBS
L'association des professionnels de l'information
et de la documentation


Vous êtes ici : Accueil > Accéder à la doc professionnelle > Nous avons lu...

Bibliothèque

Les Missions des bibliothèques publiques. Témoignages d’élus municipaux québécois / Dominique Gazo

Montréal : Les Editions ASTED, 2012. – 166 p. – ISBN 978-2-923563-35-0 : 38,95 CAD$

publié le 22 janvier 2014

Analyse de Joachim Schöpfel

joachim.schopfel[at]univ-lille3.fr

DES PISTES DE RÉFLEXION SUR L'ÉVOLUTION DES BIBLIOTHÈQUES

Comment les élus municipaux voient-ils « leur » bibliothèque ?  Quelle est l'image de la bibliothèque publique auprès des femmes et hommes politiques et comment définissent-ils ses missions ? Avec le soutien du ministère de la Culture, de la Communication et de la Condition féminine du Québec, les éditions de l'Association pour l'avancement des sciences et des techniques de la documentation (ASTED)[1] ont publié une enquête sur le terrain des municipalités québécoises. L'étude a été menée entre 2006 et 2009 dans le cadre d'une thèse de doctorat dirigée par Réjean Savard de l'École de bibliothéconomie et des sciences de l'information (EBSI), de l'université de Montréal. Sorti fin 2012, le livre présente une synthèse de cette recherche.

Les six chapitres du livre présentent le concept de la mission des bibliothèques publiques et analysent leurs valeurs, leurs champs d'activité, leurs rôles et leurs publics, avant d'aborder le contenu des entretiens avec les élus québécois. Leur discours n'est pas uniforme et reflète leur expérience tantôt comme élu, tantôt comme citoyen ou comme usager réel ou imaginé. D'une manière globale, ils sont satisfaits de « leur » bibliothèque et ne la mettent pas en cause, sans avoir pour autant une vision claire sur son potentiel ou sur son développement. Ils ont une vision « passive » et non proactive de la bibliothèque, une vision où l'affectation des ressources compte davantage que l'offre de service et l'action des professionnels dont l'impact est par ailleurs peu reconnu. De même, l'évolution actuelle - les nouvelles technologies, la société de l'information, etc. - est quelque peu « hors champ de vision », et l'image véhiculée est celle de l'ancienne bibliothèque publique, avec ses collections de livres à emprunter ou lire sur place.

Données empiriques à l'appui, ce livre contribuera ainsi au débat sur le développement des bibliothèques publiques en France et ailleurs, mené notamment par Claude Poissenot, Jean-Pierre Vosgin et Anne-Marie Bertrand.

L'auteure, Dominique Gazo, a été bibliothécaire en France avant de s'installer à Montréal. Après le doctorat, elle a été chargée de cours à l'EBSI et travaille depuis 2011 à la ville de Montréal, comme chef de section de la bibliothèque du Vieux-Saint-Laurent.

Ce livre s'adresse avant tout aux responsables des bibliothèques publiques ainsi qu'aux enseignants et étudiants des formations en bibliothéconomie. Dominique Gazo leur propose trois pistes de réflexion : utiliser les méthodes du marketing relationnel vis-à-vis des élus et baser la relation avec eux sur les valeurs à partager et sur la confiance ; démontrer l'impact des professionnels et mesurer la valeur ajoutée par la médiation ; développer une image active et sans jargon de la bibliothèque et rendre son action plus visible.


[1] http://www.asted.org. On peut commander le livre sur le site de l'ASTED




Rédigé par ADBS

mise à jour le 28 mars 2014


L'ADBS sur les réseaux sociaux

NOUS SUIVRE
    

PARTAGER CETTE PAGE

haut de la page

ADBS.fr - Site du premier réseau européen de documentalistes