Accès direct au contenu

English flag English

Recherche avancée

ADBS
L'association des professionnels de l'information
et de la documentation


Vous êtes ici : Accueil > Accéder à la doc professionnelle > Nous avons lu...

Les Bibliothèques / Anne-Marie Bertrand

publié le 12 juin 2012

4e éd. – Paris : La Découverte, 2011. – 126 p. − (Repères ; 247). – ISBN 978-2-7071-6987-7 : 10 €

UN CLASSIQUE INCONTOURNABLE

Incontournable - c'est le mot qui vient à l'esprit. Depuis sa première édition en 1998, le livre d'Anne-Marie Bertrand est devenu un classique qui figure sur toutes les listes de références des formations de bibliothécaires et documentalistes.

Signaler un bestseller à un public averti, c'est porter de l'eau à la rivière et peut paraître naïf ou prétentieux. Aussi, contentons-nous d'aborder quatre ou cinq points.

Concurrence fructueuse : Comme lors de sa première édition, Les bibliothèques d'Anne-Marie Bertrand est toujours en concurrence fructueuse avec le livre du même titre de Denis Pallier publié par les Presses Universitaires de France dans la collection Que sais-je ?, dont la 12e édition date de 2010. Concurrence, mais aussi complémentarité et dialogue. Là où Denis Pallier met l'accent sur l'historiographie et la typologie institutionnelle des bibliothèques, Anne-Marie Bertrand ajoute l'analyse des fonctions, usages, évolutions et enjeux à l'ère numérique. Plus qu'une œuvre parfaite et finie, son livre est l'expression d'une réflexion en marche, dynamique, curieuse, à l'écoute.

Ce qui n'a pas changé : La taille (126 pages), la clarté et la lisibilité d'un style précis et concret, la démarche pédagogique et le souci du lecteur en tant qu'élève/étudiant/apprenti. Les chapitres I à III avec l'histoire des bibliothèques en France, du Moyen-âge à nos jours. La conclusion avec « quatre raisons pour lesquelles les bibliothèques ne vont pas mourir ».

Ce qui a été mis à jour : Douze nouveaux repères bibliographiques dont l'Apologie du livre de Robert Darnton (Gallimard) et plusieurs ouvrages sur les pratiques culturelles à l'ère du numérique. Toute la deuxième moitié du livre dont les chapitres sur l'organisation, les rôles et publics des bibliothèques sont devenus dans cette 4e édition les chapitres IV « Les usages » et V « Les bibliothèques à l'ère du numérique ».

Ce qui est nouveau : L'ouverture résolue sur le numérique. Un chapitre VI sur les enjeux et questions actuels, qui aborde la place du livre, l'attractivité, l'image et de nouveaux modèles de la bibliothèque. Nouveaux sont aussi la disparition de l'encart sur la classification Dewey comme pratique documentaire et l'ajout de la notion de l'information literacy. Aussi, les spécificités françaises et les métiers occupent moins de place qu'auparavant.

Ce qui fait plaisir : Le format et la qualité du produit, sa portabilité (partout, dans les transports publics, au bureau, en salle de cours, sur le coin d'une table). Sa structure claire et tous les détails destinés à faciliter lecture, compréhension et apprentissage. La conception de la bibliothèque comme « lieu hors du temps » (Michel Foucault) et « position décalée » opposée à l'éphémère du numérique. Le dernier mot du livre : liberté (c'est-à-dire la liberté intellectuelle du citoyen usager d'une bibliothèque définie comme « outil de liberté »).

Nous souhaitons à cet ouvrage une nouvelle génération de lecteurs, futurs professionnels de l'information, collègues et usagers. Pour les nouveautés de la 5e édition dans trois ou quatre ans, voici nos paris : l'apport des bibliothèques à la politique de la ville, à la cohésion sociétale et au rayonnement scientifique d'un campus prendra plus de place, en particulier dans un contexte budgétaire serré. Le débat entre missions, politique culturelle et prestation de service y trouvera son reflet, suite à la petite collection Généalogies des presses de l'Enssib. Il sera davantage question de communication, de marketing et de réseaux sociaux. Et le concept du livre et du document même sera interrogé sous l'aspect du numérique, par exemple dans la perspective du RTP-Doc.

Joachim Schöpfel

joachim.schopfel@univ-lille3.fr


Rédigé par ADBS

mise à jour le 12 juin 2012


L'ADBS sur les réseaux sociaux

NOUS SUIVRE
    

PARTAGER CETTE PAGE

haut de la page

ADBS.fr - Site du premier réseau européen de documentalistes