Accès direct au contenu

English flag English

Recherche avancée

ADBS
L'association des professionnels de l'information
et de la documentation


Vous êtes ici : Accueil > Accéder à la doc professionnelle > Nous avons lu...

Les Archives audiovisuelles : description, indexation et publication / sous la dir. de Peter Stockinger ● Nouveaux usages des archives audiovisuelles numériques / sous la dir. de Peter Stockinger

publié le 12 juin 2012

Paris : Hermès : Lavoisier, 2011. – 320 p. – (Traité des sciences et techniques de l’information, ISSN 2104-709X). – ISBN 978-2-7462-3219-8 : 85 € ; Paris : Hermès : Lavoisier, 2011. – 304 p. – (Traité des sciences et techniques de l’information, ISSN 2104-709X). – ISBN 978-2-7462-3802-2 : 85 €

EXPLOITER DES CORPUS AUDIOVISUELS

Analyse de Marie-France Blanquet

Ces deux ouvrages savants et complémentaires sur le sujet des archives audiovisuelles vont ravir les spécialistes ou futurs spécialistes de ces questions. Ils représentent le résultat d'un travail collectif de chercheurs, noyau de collaborateurs créé il y a dix ans. Ce noyau transdisciplinaire est réuni autour du programme : « Archives audiovisuelles de la recherche » que Peter Stockinger, Elisabeth de Pablo et Francis Lemaitre s'appliquent à décrire, depuis sa création jusqu'à nos jours, dans le premier chapitre du premier volume. Ces documents présentent les résultats de leurs travaux portant sur l'analyse de textes ou de corpus audiovisuels numériques composant le fonds d'une bibliothèque ou d'un centre de ressources.

Dans le premier ouvrage, les chercheurs rendent compte de leurs études à partir d'un découpage en deux principales parties. La première, « Les ateliers de segmentation et d'analyse de corpus audiovisuels », décrit les différentes approches d'analyse et de description d'un corpus audiovisuel. Cela débouche sur la présentation d'une maquette d'une publication audiovisuelle sous forme d'un portail web : ADA (Atelier des Arkéonautes) réalisé dans le cadre du projet ASA-SHS qui a donné le temps et les moyens nécessaires pour effectuer ce long travail d'études et de réalisation. La deuxième partie, « Environnement technologique, développement et nouvelles perspectives », décrit l'environnement numérique et le portail ASA, ainsi que le modèle de développement informatique du modèle de publication portail web dont les interfaces d'accès aux ressources ont été présentées dans le chapitre 7.

Ce document est complété par un autre ouvrage collectif, signé par les mêmes auteurs, portant sur les nouveaux usages dans l'analyse de corpus audiovisuels. Il se compose de trois parties.

« Analyses, réériture et republication » aborde ce que l'on nomme aujourd'hui le « repurposing » ou réingénierie documentaire. Cela instruit sur la réutilisation créative de corpus audiovisuels déjà publiés pour les soumettre à un nouveau cycle d'analyses et de publication en vue d'en faire de nouveaux produits pour un public bien déterminé. L'analyse des corpus, présentée de façon très pédagogique et bien illustrée, porte sur des sujets très diversifiés : les Mille et une nuits, la fabrication traditionnelle du pain, par exemple. Le chapitre clôturant cette partie propose une synthèse des différents types de republication expérimentée par les chercheurs dans le cadre du projet ASA-SHS.

La deuxième partie de l'ouvrage, « Archives audiovisuelles, gestion de connaissance et patrimoines culturels », invite le lecteur à voyager en Amérique latine puis en Azerbaïdjan. Sont présentés, en effet, les portails audiovisuels sur le patrimoine immatériel des populations andines au Pérou et en Bolivie, d'une part et, d'autre part, celui du patrimoine culturel d'Azerbaïdjan pour un usage scientifique et pédagogique.

            Enfin la troisième partie, « Réseaux sociaux, web 2.0 et communication mobile », aborde les projets d'analyse et de publication de corpus audiovisuels exploitant les nouvelles possibilités offertes par ces nouvelles technologies. Ainsi est décrite, de façon claire et bien illustrée, la communication scientifique via Facebook et Twitter. Les chapitres suivants analysent les usages de ces différentes technologies. Il s'agit des plateformes de diffusion de contenus numériques, des agrégateurs de contenus et des réseaux communautaires. Enfin, le dernier chapitre trace les usages d'une vidéo pour dire « les promesses de la technologie VDI » en prenant pour base le champ d'expérimentation exposé dans le chapitre détaillant le patrimoine immatériel du Pérou et de la Bolivie.

Les deux ouvrages comportent des glossaires des termes spécialisés, des acronymes et des noms, des bibliographies bien alimentées et des index bienvenus pour se retrouver dans la richesse des informations qu'ils apportent.

Certes, ces documents visent essentiellement des spécialistes ou des étudiants souhaitant suivre la voie des recherches portant sur les corpus audiovisuels. Ces derniers ne peuvent que s'enrichir par la lecture de ces documents. Cependant, les professionnels de l'information trouveront dans ces deux volumes des explications données de façon très claires et pédagogiques. La consultation des portails décrits dans les volumes est très intéressante et informative et complète bien, pour le non spécialiste, les explications et les descriptions données par les différents chercheurs qui signent ces textes savants.


Rédigé par ADBS

mise à jour le 24 mai 2013


L'ADBS sur les réseaux sociaux

NOUS SUIVRE
    

PARTAGER CETTE PAGE

haut de la page

ADBS.fr - Site du premier réseau européen de documentalistes