Accès direct au contenu

English flag English

Recherche avancée

ADBS
L'association des professionnels de l'information
et de la documentation


Vous êtes ici : Accueil > Accéder à la doc professionnelle > Nous avons lu...

Le Rôle social des bibliothèques dans la ville. Sous la direction de Pascale Villate et Jean-Pierre Vosgin

Pour le développement des missions sociales de la bibliothèque publique

publié le 17 octobre 2011

Le Rôle social des bibliothèques dans la ville. Sous la direction de Pascale Villate et Jean-Pierre Vosgin. - Pessac : Presses universitaires de Bordeaux, 2011. - 270 p. - ISBN 978-2-86781-727-4 : 22 €

L'ouvrage dirigé par Pascale Villate et Jean-Pierre Vosgin, enseignants-chercheurs à l'IUT Michel de Montaigne Bordeaux 3, est un plaidoyer en faveur de la fonction sociale des bibliothèques en milieu urbain. « Il s'agit de développer toutes sortes de services, d'actions, d'animations en direction des besoins de certains publics [...] favorisant le lien social et la convivialité, éléments indispensables pour aider à l'insertion culturelle, économique et sociale de tous les citoyens ».

Au carrefour de plusieurs disciplines sciences de l'information, bibliothéconomie, sociologie, politique de la ville et culture les dix contributions du livre visent à fournir un cadre conceptuel, un argumentaire politique, des éléments de comparaison et un retour d'expérience à ce plaidoyer. Une démarche intéressante, ambitieuse et risquée.

L'exposé s'appuie sur une analyse sociologique (dans la mouvance Weber, Durkheim et Bourdieu) du rôle de la bibliothèque dans la ville, dans un environnement économique et social difficile, en mettant l'accent sur les besoins de groupes sociaux qui ne fréquentent peu ou pas les bibliothèques : demandeurs d'emploi, classes populaires, populations à statut précaire, travailleurs pauvres, travailleurs immigrés, salariés en reconversion professionnelle, etc.

À partir d'un état de l'art de la littérature et d'une enquête auprès des professionnels, Jean-Pierre Vosgin dresse vingt-et-une propositions, de la mise en place de nouveaux espaces aménagés et d'une politique de communication à la gratuité d'accès et à l'extension des horaires d'ouverture. Un argumentaire politique fort accompagne ces propositions. L'objectif : intégrer la bibliothèque dans une politique sociale pour assurer un développement durable à l'institution, au-delà du déclin de sa mission traditionnelle. Ce rapport de Jean-Pierre Vosgin, d'une centaine de pages, constitue la moitié de l'ouvrage.

La deuxième partie présente une étude de Fabrice Chambon sur l'évolution du rôle social de la bibliothèque en France et l'analyse par Pascale Villate du modèle anglais des idea stores, nés de la politique du gouvernement de Tony Blair ; ce concept vise à réunir sous le même toit « la bibliothèque, un centre d'information et de documentation et des cours du soir dans le cadre de l'apprentissage tout au long de la vie ». Viennent ensuite sept retours d'expérience sur la politique culturelle et la place de la bibliothèque dans la ville de Floirac (Gironde) dont le lecteur retiendra surtout la présentation riche et dense, proposée par Aleth Mansotte, des partenariats au service de l'action culturelle. L'ouvrage se termine par une bibliographie sélective et utile établie par Céline Auzard et Karine Boyer.

Toutes ces contributions reflètent la richesse et la diversité du 17e colloque « Profession Bibliothécaire », organisé par l'IUT Michel de Montaigne Bordeaux 3 le jeudi 1er avril 2010 à Floirac. L'ensemble s'adresse à toutes les personnes intéressées et concernées par la politique sociale et culturelle et le rôle des bibliothèques et médiathèques dans les villes. L'enseignant-chercheur en bibliothéconomie, sciences de l'information, culture ou sociologie privilégiera sans doute le rapport exhaustif de Jean-Pierre Vosgin. Le professionnel s'intéressera peut-être davantage aux deux études de Fabrice Chambon et Pascale Villate, tandis que le décideur analysera surtout les vingt-et-une propositions et quelques retours d'expériences sur le concept, l'objectif et la mise en place d'une nouvelle politique de la ville autour de la bibliothèque publique. Les étudiants en documentation et bibliothéconomie y trouveront quant à eux matière à réflexion, comparaison et application, y compris une liste d'ouvrages, d'articles et de sites de références.

L'ambition de l'ouvrage est de contribuer au débat sur l'évolution de la bibliothèque (cf. Anne-Marie Bertrand, Claude Poissenot et d'autres) par une vision originale et cohérente. Le risque est que la diversité des contributions (différence de format ou de style) rende l'ensemble parfois (trop) disparate et lui confère un caractère inachevé. En particulier, la présentation des propositions « en vrac » manque de cohérence et de lien avec les autres contributions. Il manque également un volet économique ; l'aspect budgétaire est pudiquement caché (« nécessité d'un minimum d'aide des ministères compétents de l'État central ») alors qu'il est au cœur aussi bien de la gestion des bibliothèques que de la politique de la ville.

Ceci étant, ce caractère de non-aboutissement ouvre des perspectives intéressantes vers la sociologie et le marketing des services, vers le concept de la responsabilité sociale et la notion de la performance sociale et sociétale des services d'information.

D'après le Sudoc, ce livre se trouve déjà dans les collections d'au moins quarante campus. Souhaitons-lui encore d'autres bibliothèques d'accueil et surtout, beaucoup de lecteurs critiques et engagés !

Joachim Schöpfel
joachim.schopfel@univ-lille3.fr


Rédigé par ADBS

mise à jour le 14 novembre 2011


L'ADBS sur les réseaux sociaux

NOUS SUIVRE
    

PARTAGER CETTE PAGE

haut de la page

ADBS.fr - Site du premier réseau européen de documentalistes