Accès direct au contenu

English flag English

Recherche avancée

ADBS
L'association des professionnels de l'information
et de la documentation


Vous êtes ici : Accueil > Accéder à la doc professionnelle > Nous avons lu...

Bibliothèque

Le Livre numérique / Bernard Prost, Xavier Maurin, Mehdi Lekehal ; avec la participation de Bruno Anatrella

publié le 15 décembre 2013

Paris : Éditions du Cercle de la librairie, 2013. – 126 p. – (Pratiques éditoriales). – ISBN 978-2-7654-1389-9 : 25 €

Analyse de Joachim Schöpfel

joachim.schopfel[at]univ-lille3.fr

LE MARCHÉ DU LIVRE NUMÉRIQUE

Au moment où le ministère de la Culture lance le chantier du prêt des e-books dans les bibliothèques et où l'on discute de son taux de TVA, les éditions du Cercle de la Librairie publient un petit ouvrage sur « l'autre côté du miroir ». Il est écrit par trois professionnels de l'édition numérique et avec la participation d'un juriste spécialiste du droit de l'Internet et des TIC. Son public : éditeurs, fabricants, diffuseurs, libraires, auteurs, décideurs et tous ceux qui s'intéressent au marché du livre numérique, en particulier les chercheurs, documentalistes ou bibliothécaires qui s'impliquent dans l'édition scientifique, dans les presses universitaires ou dans la diffusion en libre accès des publications scientifiques.

« Avec le livre numérique, ce sont tous les maillons, technologiques et humains, de la chaîne du livre [...] qui connaissent de profonds changements ». L'ouvrage propose une « vision pragmatique (de) ce qu'il faut connaître, sans pour cela être technicien ». Effectivement, il s'agit d'une introduction technique en amont de la chaîne du livre numérique, de la production à la vente et à la diffusion. Ainsi, il est complémentaire aux études et analyses des besoins et usages en aval, du point de vue des professionnels de la documentation, des lecteurs et usagers.

Le livre commence par une clarification terminologique. Le terme « livre numérique » désignera uniquement le contenu numérique, indépendant du support de lecture (liseuse, tablette, téléphone, etc.). Par la suite, les auteurs abordent ce contenu numérique sous deux aspects, les formats et la structure.

Les formats : dès le premier chapitre, le livre met l'accent sur les formats de production et de diffusion (« formats cibles »), en particulier sur HTML, XML, PDF, ePub et Mobipocket, sous les deux aspects de production et de conversion, sans oublier les outils (logiciels de PAO, de conversion, etc.). L'objectif est de faire comprendre les particularités et différences, intérêts et limites des formats et outils.

La structure : le plus long chapitre fait l'inventaire des éléments essentiels d'un livre afin d'en analyser les contraintes et potentialités techniques. Sur trente pages, le lecteur trouvera l'analyse du « granule de base » (chapitre ? recette ? acte ? etc.) puis des sections dédiées aux notes de bas de page, index, renvois, images, tableaux, etc. Le message est clair : il faut se libérer d'un raisonnement traditionnel « à partir d'un support figé dans sa forme » afin de réaliser toutes les options de navigation et d'enrichissements du livre numérique.

Un chapitre est consacré à plusieurs types de livres numériques (livre enrichi, livre application, livre mashup, etc.), aux nouveaux usages et modes de consommation et aux nouveaux acteurs de la chaîne du livre.

Un autre chapitre aborde le marché des livres numériques, la chaîne de distribution et la réglementation (prix unique, TVA, licence) et évoque également le choix d'une mesure technique de protection (DRM), l'importance des métadonnées et le prix de vente.

Le livre tient sa promesse : même si une bonne partie des chapitres est consacrée aux aspects techniques du livre numérique, il reste accessible aux non initiés. Il permet un aperçu réaliste et momentané des questions qui se posent actuellement en amont de la chaîne du livre numérique. Ces développements auront un impact direct sur la médiation et les usages, d'où l'intérêt de ce livre pour les documentalistes et bibliothécaires. Il s'arrête à la vente et à la diffusion. C'est là qu'interviennent les professionnels de l'information. Mais c'est déjà une autre histoire.



Rédigé par ADBS

mise à jour le 6 janvier 2014


L'ADBS sur les réseaux sociaux

NOUS SUIVRE
    

PARTAGER CETTE PAGE

haut de la page

ADBS.fr - Site du premier réseau européen de documentalistes