Accès direct au contenu

English flag English

Recherche avancée

ADBS
L'association des professionnels de l'information
et de la documentation


Vous êtes ici : Accueil > Accéder à la doc professionnelle > Nous avons lu...

L'Organisation des connaissances : dynamisme et stabilité / sous la dir. de Widad Mustafa El Hadi

publié le 26 mars 2013

Paris : Hermès : Lavoisier, 2012. – 415 p. – (Traité des sciences et techniques de l’information, ISSN 2104-709X). – ISBN 978-2-7462-3227-3 : 110 €


Analyse de Marie-France BLANQUET

mfblanquet[at]laposte.net

UNE EVOLUTION PERMANENTE ET DYNAMIQUE

Une cinquantaine de chercheurs français, européens et canadiens participent à la rédaction de cet ouvrage collectif, composé des communications de l'association Isko France, données à l'occasion du 8e colloque Isko en juin 2011. Leur objectif commun est de démontrer que le domaine de l'organisation des connaissances, domaine de base du documentaliste, reste bien vivant à l'ère du numérique. C'est ce que précisent avec force F. Papy, puis M. El Hadi et C. Arsenault qui signent respectivement la préface et l'introduction de ce travail ouvrant sur trois principales parties. La première, « Fondements historiques et épistémologiques de l'organisation des connaissances », constituée de 6 chapitres, permet au lecteur de prendre la mesure de l'évolution des paradigmes de l'organisation des connaissances dans des sociétés ou cultures différentes. La deuxième partie, « Systèmes d'organisation des connaissances, outils et dispositifs de classification et de catégorisation de l'information, normes et interopérabilité », comprend 8 chapitres qui analysent l'évolution des langages de classification encyclopédiques ou spécialisés à l'ère du web sémantique, avec la description des pratiques sociales et collaboratives du web 2.0. L'objectif de la très longue troisième partie (14 chapitres) est bien illustré par son titre : « Pratiques et usages des systèmes d'organisation des connaissances et leurs évaluations ». Il concerne les pratiques professionnelles et celles des usagers des nouveaux outils et dispositifs de classification et de catégorisation de l'information. Et cela, dans de multiples domaines : archives ouvertes, repérages d'images, littérature de jeunesse, architecture, etc.

Au terme de sa lecture, le lecteur, chercheur, universitaire ou étudiant, trouve un index bienvenu pour l'aider à relire d'une autre façon les textes très savants et documentés de cet ouvrage. Une première lecture, en effet, ne suffit pas pour maîtriser la richesse des apports qui convergent tous vers un même constat : « La force de la stabilité et du dynamisme dans l'organisation des connaissances à l'ère du numérique ».


Rédigé par ADBS

mise à jour le 27 mars 2013


L'ADBS sur les réseaux sociaux

NOUS SUIVRE
    

PARTAGER CETTE PAGE

haut de la page

ADBS.fr - Site du premier réseau européen de documentalistes