Accès direct au contenu

English flag English

Recherche avancée

ADBS
L'association des professionnels de l'information
et de la documentation


Vous êtes ici : Accueil > Accéder à la doc professionnelle > Nous avons lu...

Bibliothèque

L’avenir des bibliothèques : l’exemple des bibliothèques universitaires / Florence Roche et Frédéric Saby (dir.)

publié le 15 octobre 2013

Villeurbanne : Presses de l’Enssib, 2013. – 224 p. – (Papiers). - ISBN 978-10-91281-13-3 : 34 €

Analyse de Joachim Schöpfel

joachim.schopfel[at]univ-lille3.fr

« UN LIEN NOUVEAU DOIT ETRE CRÉÉ »

Woody Allen disait un jour : « L'avenir est la seule chose qui m'intéresse, car je compte bien y passer les prochaines années ». Les Presses de l'Enssib viennent de publier dans la collection Papiers une approche théorique de l'avenir des bibliothèques universitaires, « centrée sur les enjeux, les causes et origines du problème, permettant à chacun de tirer les conclusions opérationnelles qu'il souhaite » (p. 10).

La question de fond est de savoir « comment la bibliothèque peut-elle concourir à l'excellence universitaire » (p. 9). Quelle est sa valeur ajoutée pour l'offre de formation et la recherche sur un campus ? Le livre se limite d'emblée à interroger surtout le rôle et la qualité de l'accueil d'un public - étudiants, enseignants et chercheurs - qui n'est plus captif comme auparavant. « Un lien nouveau doit être créé » (p. 10), ce postulat constitue le fil rouge du livre.

Écrit par un collectif grenoblois, l'ouvrage s'adresse en premier lieu aux professionnels des bibliothèques universitaires, puis à tous ceux - chercheurs, enseignants, étudiants - qui s'intéressent à la bibliothéconomie.

Les six premiers chapitres posent le contexte. Quels sont les grands changements à l'oeuvre dans l'université, l'évolution des publics sur le campus et l'évolution de la relation des étudiants à l'enseignement et à la connaissance ? Quels sont leurs pratiques et besoins par rapport à l'offre documentaire de la bibliothèque ? Comment définir une politique de services au public, comment l'évaluer et communiquer à son sujet, comment aménager l'espace de la bibliothèque ?

Trois autres chapitres proposent des scénarios d'évolution sous trois angles différents : l'avenir de la bibliothèque en tant que lieu, l'avenir des bibliothécaires, l'avenir de la bibliothéconomie. Le livre met l'accent sur le concept du learning center, « lieu de convergence et d'ancrage », sur la capacité du professionnel à « comprendre et vivre la relation au public comme élément constitutif » de son métier, et sur le développement de la bibliothèque vers un lieu de service au public.

La conclusion fait la synthèse : « (Les) bibliothèques locales continueront d'exister, mais au prix d'une modification radicale de leur fonction, orientée fondamentalement autour de l'accueil du public... C'est bien ce dépassement de la seule fonction de réservoir de documents qui, aujourd'hui et dans le futur proche, va s'affirmer, prendre le dessus sur les autres fonctions » (p. 207). Les auteurs du livre ont le mérite de dessiner l'avenir des bibliothèques autour de leurs usagers (et non usagers), avec des services centrés sur les besoins des étudiants, enseignants et chercheurs. Mais certains pourront trouver qu'il manque une approche plus politique, plus économique aussi. La bibliothèque universitaire a d'autres rôles à jouer, aussi bien dans l'évaluation et le pilotage de la recherche (scientométrie) que dans la diffusion de la production scientifique (édition, libre accès) et dans les relations avec la société civique et associative.

Niels Bohr, prix Nobel de physique en 1922, disait un jour que « la prévision est très difficile, particulièrement au sujet du futur ». Plus fort dans l'analyse que dans la prospective, l'ouvrage de l'Enssib apporte néanmoins un point de vue original au débat sur l'avenir des bibliothèques.



Rédigé par ADBS

mise à jour le 15 octobre 2013


L'ADBS sur les réseaux sociaux

NOUS SUIVRE
    

PARTAGER CETTE PAGE

haut de la page

ADBS.fr - Site du premier réseau européen de documentalistes