Accès direct au contenu

English flag English

Recherche avancée

ADBS
L'association des professionnels de l'information
et de la documentation


Vous êtes ici : Accueil > Accéder à la doc professionnelle > Nous avons lu...

Audiovisuel / Image

Données publiques. Accès et usages /sous la dir. de Joumana Boustany et Jean-Pierre Chamoux

publié le 15 décembre 2013

Cachan : Hermès : Lavoisier, 2013. – 171 p. – ISBN 978-2-746-24566-2 : 61 € Numéro de : Les Cahiers du numérique, ISSN 1469-3380, 2013, vol. 9, n° 1

Analyse de Sylvie Dalbin
sylvieATD[at]aol.com

LES ENJEUX DE L'OUVERTURE DES DONNÉES PUBLIQUES

Données publiquesCet ouvrage collectif entend apporter sa contribution aux questions qui se posent autour des données publiques : Pourquoi les données, détenues au nom de la nation, sont-elles difficiles d'accès et d'emploi ? Pourquoi l'accès libre n'est-il pas la règle et la tarification l'exception ? Pourquoi tant de réticence ? Sans chercher à y répondre précisément, cet ouvrage dresse les nombreux enjeux liés à l'exploitation des données publiques.

D'une approche reposant largement sur une diffusion contrôlée et une approche d'information générale et de type documentaire, l'accent aujourd'hui porte principalement sur un élargissement des accès et la réutilisation des données publiques. Cette évolution s'inscrit dans un mouvement concomitant d'open data et d'une administration ouverte. La directive européenne de 20031, en donnant explicitement un double objectif d'information et de transparence (accès citoyens) mais aussi de développement économique (réutilisation y compris commerciale), conduit à une montée en puissance de certaines pratiques et à un revirement de certains fondements des politiques françaises. L'article introductif de J. Boustany propose un panorama général, depuis les années 1970, de la doctrine administrative de la France dans le contexte européen, plus particulièrement sur la thématique de la réutilisation des données publiques. D. Berthault et B. Marx, dans un second article, analysent les conditions de tarification des données depuis la directive européenne de 2003 et l'impact du mouvement des données ouvertes sur le marché potentiel.

Une part importante de l'ouvrage est ensuite réservée à l'étude de plusieurs cas sectoriels. M. Noucher et P. Gautreau, spécialistes des SIG, définissent les concepts émergents d'enrichissement participatif (crowdsourcing) et de données ouvertes en les replaçant dans un contexte historique de 40 années de déploiement des systèmes d'information géographique. S'appuyant sur une enquête auprès d'experts francophones, ils montrent les débats et les controverses que suscitent ces phénomènes sur la production et l'exploitation des données publiques et sur l'impact de l'ouverture massive de ces données. Dans un second article, J-C Plantin et J. Valentin montrent comment la cellule Données publiques ouvertes de la ville de Montpellier, en construisant et animant une communauté au sein d'OpenStreetMap utilisé à la fois comme système technique de cartographie et soutien à la communauté, permet d'améliorer les services internes de la ville de Montpellier. Dans un autre contexte, un Réseau national de mesure de la radioactivité de l'environnement (RMN) s'est mis en place pour répondre aux enjeux de transparence en matière nucléaire et a ouvert en 2010 un portail offrant la consultation cartographique des mesures de radioactivité sur le territoire national. Le travail organisationnel de constitution du réseau et la technicité des données constituent un réel défi analysé par G. Salzano Un 2e cas concerne les Services publics d'eau et d'assainissement gérés par des entreprises publiques et délégués à des entreprises privées. L'enjeu ici est de regagner la confiance des citoyens en s'appuyant sur une transparence des données, en particulier sur la facture d'eau. M.-J. Kodjovi montre ici les efforts de médiation indispensables entre les données, les producteurs et les citoyens.

Ces études de cas offrent ainsi l'occasion d'aborder différentes problématiques liées à l'ouverture des données publiques : les nouveaux modes de production pour les services de l'État, la porosité entre données publiques et privées, les enjeux de transparence, la nécessité d'un accompagnement pour la compréhension des données, l'organisation de référentiels de données (géographiques, bibliographiques, sur la radioactivité ambiante), les questions de qualité, etc. Chaque cas exposé montre clairement qu'il ne s'agit plus ici d'une simple mise à disposition d'informations publiques, mais de l'élaboration de véritables dispositifs d'info-communication2 alliant certes des données mais aussi des méthodes et des outils adaptés au contexte, organisés autour de communautés de producteurs et d'utilisateurs aux besoins et contraintes variés, des dispositifs se construisant sur un terrain historique et juridique à chaque fois singulier. C'est ce qui fait la grande richesse et l'intérêt de cet opuscule.

Dans un chapitre conclusif, J.-P. Chamoux se place à un niveau plus global et pose la question des politiques publiques et de leur nécessaire évolution face à la demande sociale d'ouverture des données publiques : évolution réglementaire et technique certes, mais aussi évolution dans les mentalités face aux « réticences durables à l'accès inconditionnel et gratuit » Ce plaidoyer s'appuie sur un éclairage comparatif avec d'autres pays, en particulier sur l'influence du contexte américain. L'ouvrage se termine par une question en forme de défi : les données publiques, « rente informationnelle ou bien commun ? ».

1. Directive sur la « valorisation des gisements de données dont dispose l'administration »

2. Dispositifs info-communicationnels : questions de médiations documentaires, sous la dir. de Viviane Couzinet. - Paris : Hermès Science Publications : Lavoisier, 2009. Analyse publiée à l'adresse http://www.adbs.fr/dispositifs-info-communicationnels-questions-de-mediations-documentaires-98774.htm


Rédigé par ADBS

mise à jour le 15 décembre 2013


L'ADBS sur les réseaux sociaux

NOUS SUIVRE
    

PARTAGER CETTE PAGE

haut de la page

ADBS.fr - Site du premier réseau européen de documentalistes