Accès direct au contenu

English flag English

Recherche avancée

ADBS
L'association des professionnels de l'information
et de la documentation


Vous êtes ici : Accueil > Accéder à la doc professionnelle > Nous avons lu...

Bibliothèque

Désherber en bibliothèque. Manuel pratique de révision des collections / Françoise Gaudet et Claudine Lieber (dir.)

Paris : Editions du Cercle de la Librairie, 2013. – 160 p. – ISBN 978-2-7654-1381-3 : 35 €

publié le 22 janvier 2014

Analyse de Joachim Schöpfel

joachim.schopfel[at]univ-lille3.fr



LEÇONS DE DÉSHERBAGE

Combien de livres ont été « victimes » de ce manuel pratique de révision des collections, depuis sa première édition en 1996 ? Combien de refoulements, d'éliminations et de désherbages ont été menés en suivant à la lettre les recommandations des auteurs de cet ouvrage ? Impossible à dire. Mais il est certain que ce livre, comme les manuels de catalogage, Dewey, Rameau etc., n'a plus besoin de prouver son utilité et son impact.

La bibliothèque est un organisme vivant, disait Ranganathan, et le renouvellement et le désherbage des collections font partie de la vie normale d'une bibliothèque, dès l'origine. On désherbe « parce qu'on ne peut pas faire autrement, [...] faute de pouvoir (tout) conserver » (p.15). Et ce qui se faisait longtemps d'une façon « inavouée et inavouable, honteuse », est devenu aujourd'hui une « pratique rationnelle, appuyée sur des motifs économiques, ou des considérations pratiques » (p.15), grâce aussi à ce manuel dont la collection Bibliothèques des Éditions du Cercle de la Librairie a le grand mérite de publier une 3e édition.

Cette nouvelle édition est de moitié plus courte que l'édition précédente (de 1999). Elle est moins riche et moins théorique (il y manque notamment l'état de l'art, les alternatives au désherbage et l'anthologie littéraire). Mais elle est recentrée sur la pratique, plus synthétique, plus lisible, plus appliqué et applicable en quelque sorte.

Au coeur de l'ouvrage se trouvent toujours les dix leçons du désherbage qui guideront le lecteur dans sa propre démarche. Il y trouvera les réponses à toutes les questions : comment intégrer le désherbage à la politique des collections, comment préciser les objectifs de l'opération, comment motiver le personnel et informer les tutelles, rechercher des solutions et estimer leur faisabilité, comment programmer l'opération, en définir les critères, lancer l'opération. Mais il apprendra aussi ce qu'il faut faire après le travail en rayons, comment mettre en valeur les collections et surtout, comment évaluer l'opération.

Le chapitre sur la littérature pour la jeunesse fait toujours partie du sommaire, car le « désherbage en bibliothèque jeunesse (...) doit faire l'objet d'une attention toute particulière pour tenir compte des caractéristiques propres à l'édition et au public jeunesse » (p.127).

« L'élimination de documents sortis des collections des bibliothèques publiques est soumise à des règles juridiques qu'il faut connaître » (p.111). Le chapitre sur le désherbage et la domanialité, autrement dit, sur l'aspect juridique de l'opération, a été mis à jour et élargi. Rédigé par Yves Alix, ce chapitre contient notamment une section sur le domaine privé (cessions, dons, ventes, etc.), sur la numérisation et l'évaluation permanente du statut domanial des fonds.

Le livre s'adresse en premier lieu aux professionnels dans les bibliothèques publiques et aux enseignants et étudiants dans les filières de  bibliothéconomie. On ne peut que féliciter Françoise Gaudet (BPI) et Claudine Lieber (IGB) pour leur travail rigoureux. La cure d'amaigrissement de la 3e édition a fait du bien à ce manuel, qui en sort rajeuni et revigoré. Il fera sans doute encore beaucoup d'autres « victimes » dans les collections de nos bibliothèques...


Rédigé par ADBS

mise à jour le 28 mars 2014


L'ADBS sur les réseaux sociaux

NOUS SUIVRE
    

PARTAGER CETTE PAGE

haut de la page

ADBS.fr - Site du premier réseau européen de documentalistes