Accès direct au contenu

English flag English

Recherche avancée

ADBS
L'association des professionnels de l'information
et de la documentation


Vous êtes ici : Accueil > Accéder à la doc professionnelle > Nous avons lu...

De la gestion de signets au social bookmarking : Delicious, Diigo, Zotero et quelques autres / Tony Faragasso

publié le 29 mars 2012

De la gestion de signets au social bookmarking : Delicious, Diigo, Zotero et quelques autres / Tony Faragasso. – Paris : ADBS Éditions, 2011. – 63 p. – (L’essentiel sur…, ISSN 1773-729X). – ISBN 978-2-84365-130-4 : 15 €

« Proposer des sites, les évaluer, les indexer, les décrire pour une communauté qui à son tour fera de même, semble une solution vivante, adaptée aux pratiques professionnelles, en phase avec les évolutions sociales, technologiques et économiques de notre société. » Le livre s'achève avec ce crédo sur le rôle du social bookmarking.

En fait, social bookmarking, qu'es-ce que c'est ? Il s'agit d'un « phénomène largement issu de la vague 2.0 qui permet aux utilisateurs de mémoriser, d'indexer et de classer eux-mêmes leurs signets. Une fois enregistrés, ceux-ci sont immédiatement visibles et récupérables par les autres internautes, possédant ou non un compte sur la plateforme utilisée. »

C'est en quelque sorte la traduction de la sauvegarde des adresses URL sur le disque dur dans l'environnement du web 2.0, comme un service interactif et partagé. Tony Faragasso, bibliothécaire, formateur (Médiadix) et consultant (Van Dijk), commence donc son livre en toute logique par un rappel de la pratique du bookmarking. Il définit le terme de signet (ou favori), explique l'intérêt d'une gestion des signets et décrit la valeur qu'un professionnel de l'information peut (pourrait, devrait) y ajouter, aide à décrypter l'URL et la structure d'une adresse Internet, avant de passer à la description d'une solution « monoposte », c'est-à-dire « l'utilisation du navigateur comme outil de mémorisation (qui) s'appuie sur l'enregistrement de l'URL sur un ordinateur personnel. »

Mais Tony Faragasso insiste sur le fait que le social bookmarking est bien plus qu'une simple gestion des favoris sur le web. C'est la possibilité de pouvoir disposer de cet outil partout, sans crainte d'un disque dur qui lâche. C'est la volonté de partager ses trouvailles et, pour le professionnel, de développer un vrai service de lien sélectionnés et indexés (taggés) pour ses clients et usagers. Et c'est une inépuisable source d'information, présélectionnée et indexée par les autres internautes.

L'auteur met en avant l'intérêt du social bookmarking pour la sérendipité, c'est-à-dire pour trouver des sites, pages et documents qu'on n'a pas cherchés. Vous avez fait le test ? Faites-le : avec Google, on trouve ce qu'on cherche et ce qu'on connait. Avec les outils et services du social bookmarking, on explore le web profond sur les traces d'autres internautes experts et passionnés, et on trouve de véritables pépites numériques... Dans ce contexte, l'auteur souligne l'importance des tags, exemples et règles à l'appui, tout en les démarquant des mots-clés de l'indexation.

Une partie du livre est consacrée à quelques outils du social bookmarking. En premier lieu, Tony Faragasso présente et compare les plus connus de ces outils, Delicious, Diigo et Zotero. Pour chaque outils, l'auteur décrit les fonctionnalités caractéristiques ainsi que les perspectives, sans faire abstraction des points faibles. Entre autre il répond à la question, s'il faut préférer Delicious ou Diigo, et pourquoi. Suspens... D'autres outils sont abordés plus brièvement, comme Faviki, Netvibes ou Bookmarks.fr.

Les dernieres pages contiennent quelques conseils méthodologiques ainsi qu'un example - le projet Sociopôle du TGE ADONIS http://www.sociopole.cnrs.fr/ - pour la diffusion des favoris sur un site ou un blog, avec un petit paragraphe sur la protection d'un tel service de signet par une licence Creatice Commons.

Deux pages de bibliographie pour aller plus loin, ainsi qu'un glossaire complètent le texte. Un livre utile et pratique, porté par une volonté d'expliquer et de partager les bonnes pratiques du web 2.0. Ecrit pour le professionnel de l'information qui veut développer l'offre de son service, ce livre aidera aussi le particulier ou l'étudiant à mettre de l'ordre dans la gestion de ses favoris, de les partager et surtout, de profiter de la connaissance et du wisdom of crowds, de la sagesse des foules chère aux amateurs du web 2.0.

Si on veut voir le social bookmarking à l'oeuvre, voici un exemple réussi : les plus de 800 signets sur Delicious de la bibliothèque des sciences de l'antiquité de l'université de Lille, en ligne depuis 2007, choisis et indexés (taggés) avec soin et régulièrement mis à jour http://delicious.com/signets_bsa.

Joachim Schöpfel

joachim.schopfel@univ-lille3.fr



Rédigé par ADBS

mise à jour le 30 mars 2012


L'ADBS sur les réseaux sociaux

NOUS SUIVRE
    

PARTAGER CETTE PAGE

haut de la page

ADBS.fr - Site du premier réseau européen de documentalistes