Accès direct au contenu

English flag English

Recherche avancée

ADBS
L'association des professionnels de l'information
et de la documentation


Vous êtes ici : Accueil > Accéder à la doc professionnelle > Nous avons lu...

Concevoir l’index d’un livre : histoire, actualité, perspectives

publié le 14 février 2011

Jacques Maniez et Dominique Maniez. – Paris : ADBS Éditions, 2009. – 342 p. – (Sciences et techniques de l’information, ISSN 1762-8288). – ISBN 978-2-84365-099-4 : 28 €

Un bon index, rappellent les auteurs en évoquant une phrase de la romancière anglaise A.S. Byatt, est « un ouvrage qui allie l'art et la science, l'ordre et le hasard, le plaisir et l'utilité ». C'est exactement ce qu'ils font en produisant une superbe étude qui devrait susciter l'intérêt et l'enthousiasme de tous les professionnels de la documentation, tant elle dit leur spécificité et l'une de leurs essentielles missions qui est l'organisation des connaissances.

Cet ouvrage est structuré en deux parties. La première est un guide pratique et technique pour construire un index de livre, de rapport, de thèse ou de tout autre document, quand la seconde porte sur les index un regard historique et socioculturel. Chaque partie est constituée de parties secondaires, aux intitulés résumant de façon très claire leurs contenus.

 

Comment construire l'index d'un document

La première partie de ce livre conduit les auteurs à exposer dans une brève introduction leurs objectifs et leur méthode de travail, ainsi que leur constant souci du vocabulaire dans ce domaine de la technologie de l'information où la terminologie n'est pas encore normalisée ni unifiée. Les dix chapitres qui composent cette partie sont proposés en quatre blocs.

Le bloc introductif explicite le terme index (« Qu'est-ce qu'un index ? »). Il permet aux auteurs de souligner la polysémie de ce mot qui justifie leur besoin de définir, de façon très pédagogique, voire ludique, les termes techniques de base. Mais « Pourquoi créer un index de livre ? » Cet outil, quel que soit son support, se justifie parce qu'il offre au lecteur un « compagnon », une « vitrine du livre » et un « outil de référence ».

Le deuxième bloc porte sur les phases initiales, exclusivement humaines, de la construction de cet incontournable outil. Elles disent, de façon très concrète et en s'appuyant sur de nombreux exemples, comment « Planifier la création d'un index ». « Comment indexer le contenu d'un livre » repose certes sur des principes généraux. Mais, face à l'absence de méthode éprouvée, les auteurs font référence à l'expérience de professionnels qui témoignent par leurs travaux des règles de bon sens qui doivent présider à la création des index. « Formuler le sujet : problèmes de vocabulaire » constitue l'une des questions clés entraînant sur les problématiques liées aux formulations des sujets. La question du vocabulaire est essentielle et les auteurs multiplient les remarques et les exemples permettant aux lecteurs de le comprendre. Le documentaliste qui connaît la polysémie du langage lira avec beaucoup d'intérêt ce chapitre au style rigoureux. Le chapitre « Structurer l'index » soulève, quant à lui, des questionnements liés à la syntaxe, Il s'agit de gérer la structuration horizontale et verticale des entrées de l'index produit.

Le troisième bloc traite, à travers trois chapitres, des tâches automatisables. Il s'agit en effet de savoir faire l'index avec les outils d'automatisation offerts sur le marché. C'est le traitement de texte, solution la plus rudimentaire. C'est aussi la création d'un index intégré à partir du modèle spécifique de Word. Il existe d'autres outils de création d'index, tels OpenOffice.org Writer, LaTeX ou des logiciels dédiés. Quelque choix que l'on fasse, cela conduit (c'est le quatrième bloc) vers la phase finale de contrôle, de correction et de mise au point de la présentation de l'index concerné.

 

Regards sur les index

La deuxième partie de cet ouvrage se présente comme un « essai documentaire sur les index, leur histoire et leur rôle actuel », avec l'objectif de sortir de l'ombre des textes professionnels peu connus en France et pourtant riches d'enseignement. Cinq chapitres la composent.

Les deux premiers remontent le temps du IIIe siècle au XXIe pour construire un vaste panorama que les historiens du livre permettent de dresser sous des termes parfois différenciés mais aux objectifs communs. La découverte des index, de l'Antiquité aux Temps modernes, permet aux auteurs de démontrer de façon à la fois très érudite et très pédagogique le chemin parcouru par les hommes engagés dans l'organisation des connaissances en fonction des lieux et des temps. Le lecteur y découvre les premiers index et des noms qu'il n'a sans doute jamais encore croisés : Juan Caramuel, Conrad Gesner et bien d'autres, qui donnent envie d'en savoir plus.

La période moderne des index met en évidence l'importance du facteur linguistique du XVIe siècle au XVIIIe. L'étude des index imprimés à l'ère de l'industrielle (XIXe et XXe siècles) permet de comprendre leurs évolutions et leur essor dans un environnement en constante évolution. Ceci est dû à la différentiation des documents, à l'importance prise par les périodiques, à l'informatique. Les index trouvent leur place dans les bibliographies et les catalogues de bibliothèques et se différencient.

Aujourd'hui les index s'ouvrent à de nouveaux chemins liés à l'électronique, pleins de promesses grâce aux possibilités offertes par les technologies de l'information. Après avoir indiqué les limites de l'ordinateur en ce domaine, les auteurs exposent les recherches récentes en matière d'indexation automatique de livre à travers des systèmes déjà opérationnels ou encore à l'état de prototypes.

Et le chapitre final de cette étude exhaustive et pertinente porte sur « Deux extensions de l'index ». La première concerne les œuvres de fiction quand la seconde aborde l'index dans ses relations avec la pédagogie.

Un glossaire et une solide bibliographie clôturent ce travail. Ah ! nous allions l'oublier : il y a aussi un précieux index général qui confirme par l'exemple l'intérêt de cet outil que les auteurs décrivent si bien.

 

Voilà un livre savant, documenté et rempli de riches informations, que tous les professionnels de l'information et de la documentation doivent lire. Pour sa qualité et sa clarté - il peut servir de modèle à d'autres études que Jacques et Dominique Maniez appellent de leurs vœux. Pour sa pertinence - il rappelle aux documentalistes qu'une de leurs principales missions consiste, comme l'affirmait Paul Otlet, à discipliner l'information en créant les chemins d'accès à celle-ci. L'index est l'un de ces chemins qui permet au documentaliste de signaler et de localiser les informations dont ses utilisateurs peuvent avoir besoin. Ce livre lui montre et démontre que, s'il comprend cet enjeu, il a encore de beaux jours devant lui.

Marie-France Blanquet
Marie-France.Blanquet@iut.u-bordeaux3.fr

 


Rédigé par ADBS

mise à jour le 28 novembre 2011


L'ADBS sur les réseaux sociaux

NOUS SUIVRE
    

PARTAGER CETTE PAGE

haut de la page

ADBS.fr - Site du premier réseau européen de documentalistes