Accès direct au contenu

English flag English

Recherche avancée

ADBS
L'association des professionnels de l'information
et de la documentation


Vous êtes ici : Accueil > Connaître l'ADBS et s'informer > Documents institutionnels

Charte de l'ADBS

Accompagner les évolutions professionnelles des acteurs de l'information-documentation

publié le 29 novembre 2007

Une profession et son secteur d'activité

1 - Un secteur d'activité dans un contexte général porteur

L'information et la documentation sont au cœur des préoccupations stratégiques des pays, des entreprises et autres organisations et sont des ressources essentielles pour la compétitivité économique comme pour le développement de la connaissance, de la culture et de la démocratie. Les professionnels de l'information et de la documentation (Information-Documentation ou ID) ont l'ambition d'être des vecteurs de progrès dans ce domaine et des partenaires actifs de la nouvelle société de l'information.

2 - L'affirmation d'un professionnalisme exigeant
L'information et la documentation exigent plus que jamais un professionnalisme moderne, ouvert sur le monde et pleinement responsable. Sans prétendre avoir le monopole sur les usages et la circulation de l'information, les professionnels de l'ID apportent dans ce domaine une valeur ajoutée spécifique qui suppose le recours à des qualifications clairement établies et évaluées et à des compétences en permanence actualisées. L'association affiche clairement ce souci d'un professionnalisme exigeant fondé sur des compétences reconnues.

3 - Un champ d'intervention élargi
Le champ des préoccupations et interventions professionnelles dans le domaine de l'Information-Documentation s'élargit considérablement, reflétant en cela l'émergence de nouveaux besoins des entreprises ou organisations et de nouvelles opportunités rendues possibles par les technologies de l'information. De l'intelligence économique à la gestion électronique de documents techniques, de la veille technologique à la création de services sur les réseaux électroniques ou à l'ingénierie documentaire, la profession doit définir ses nouvelles frontières et se préparer à intervenir efficacement sur de nouveaux marchés.

4 - Une profession riche de nombreux métiers
Le management et l'exploitation de l'information et de la documentation se réalisent aujourd'hui à travers une grande diversité de conditions d'exercice de la profession, une grande diversité d'acteurs professionnels aux niveaux de responsabilités eux-mêmes variés. La profession, riche de cette diversité, offre ainsi la garantie de progrès et de solidarité, de mobilité et d'ouverture, grâce à la mise en commun des expériences au sein de l'association.
Les engagements de l'association - Les térrains d'actions de l'association

5 - S'ouvrir sur l'environnement et aux autres professions

Une profession ne se développant pas en autarcie, l'association doit travailler en symbiose étroite avec les différents grands partenaires politiques, économiques, industriels, scientifiques et culturels. Privilégiant une démarche volontariste de partenariat interprofessionnel, l'association doit s'ouvrir sur les autres composantes de la société et faire reconnaître par là-même l'apport spécifique et la valeur ajoutée de la profession.

6 - Promouvoir la profession, être force de proposition

L'association est la structure socioprofessionnelle qui permet d'influer sur certaines évolutions perçues ou anticipées et de prendre une part active à certains développements majeurs pour la profession. Face aux enjeux et défis de la société de l'information et jouant pleinement son rôle politique responsable, l'association exprime la présence et les positions de la profession sur un certain nombre de dossiers stratégiques allant notamment du droit de l'information, à la présence de la profession sur les réseaux électroniques, du développement de l'emploi dans le domaine de l'ID à la formation et à la reconnaissance des qualifications et compétences des professionnels.

7 - Se rapprocher des lieux de décision en région

L'association doit renforcer sa présence sur le terrain à tous les niveaux où se prennent aujourd'hui les décisions. Dans ce sens, elle doit rechercher une plus grande synergie avec les systèmes régionaux de décision. Respectant un principe de subsidiarité aujourd'hui largement admis, l'association doit soutenir le développement d'initiatives régionales qui peuvent renforcer la reconnaissance de la profession auprès des instances de décision, tout en veillant à maintenir une forte cohérence de l'association dans son expression nationale.

8 - Tenir sa place dans la coopération internationale

Selon le même principe de présence dans les divers lieux d'initiative et de décision, l'association doit être à l'écoute des évolutions géopolitiques et se positionner carrément comme acteur de la nouvelle société de l'information en Europe. Outre l'apport des professionnels français à la construction européenne, l'association doit s'impliquer aussi de façon volontariste dans la défense de la langue française comme dans la coopération internationale. A cet égard le partenariat avec les associations professionnelles étrangères ou internationales doit être considéré comme un axe privilégié de développement.

L'association au service de la profession

9 - Développer une vision prospective du secteur d'activité
L'association est l'instrument privilégié d'élaboration et d'expression d'une vision prospective sur la profession, le secteur d'activité de l'Information-Documentation et leurs évolutions. Elle doit être en mesure d'observer et de comprendre les signaux de son environnement, d'en traduire la signification en termes de démarches de progrès pour les professionnels de l'ID et d'expliquer et de faire partager cette vision à l'ensemble des membres de l'association.

10 - Stimuler la communication dans la profession

L'association est un lieu privilégié de partage des idées, des savoirs et savoir-faire. Elle contribue par là-même à aider les diverses composantes de la profession à s'adapter aux évolutions tant internes qu'externes. L'association est par essence un instrument original et efficace de communication professionnelle. De par la nature même du champ professionnel qu'elle couvre, l'association peut devenir en outre un terrain d'expérimentation et d'innovation en matière de communication socioprofessionnelle, au sein d'une profession diversifiée.

11 - Faciliter une meilleure adéquation Compétences-Emplois
L'association, s'appuyant sur une réelle solidarité entre ses diverses composantes, doit être capable d'apporter des réponses intelligentes et innovantes aux problèmes spécifiques d'emploi des professionnels de l'information et de la documentation et aider ceux-ci à bien gérer leurs évolutions de carrière. Elle doit aider à améliorer l'adaptation des formations initiales aux évolutions perçues, stimuler les efforts d'actualisation des connaissances et des compétences dans la profession, intervenir pour améliorer les conditions de recrutement et aider à faire émerger de nouveaux marchés pour l'emploi des professionnels.

Les structures, les services et l'économie de l'association

12 - Mieux représenter ses différentes composantes
L'association, à travers la composition de ses structures dirigeantes comme à travers ses diverses actions et prestations de service, doit prendre en compte des spécificités qui peuvent contribuer au développement acceptable et accepté d'une profession en mutation. A cet égard, à côté de membres individuels constituant la base active de l'association, celle-ci doit pouvoir mobiliser plus systématiquement les ressources de membres collectifs qui acceptent de prendre part au projet de mise en valeur de la profession. Il convient de même de favoriser l'expression de sensibilités particulières telles que celles émanant de structures associatives professionnelles sectorielles ou encore celles relatives à des associations d'anciens élèves de diverses formations. Les statuts de l'association doivent refléter la spécificité et la complémentarité des diverses catégories de membres.

13 - Afficher son propre professionnalisme
L'association doit offrir une gamme diversifiée de services de qualité, à des conditions économiques variées et répondant aux attentes et besoins de ses diverses catégories de membres. A cet égard, elle a le souci d'une approche responsable de la conduite du changement dans une profession, en phase avec les évolutions de la société et avec les nouvelles possibilités offertes (technologies de l'information).

14 - S'imposer une démarche qualité
A travers ses projets, son fonctionnement et ses réalisations, l'association doit être en cohérence avec ce qu'elle préconise pour ses membres et pour les organisations qui recourent aux services de professionnels de l'ID. Elle doit s'obliger à développer pour elle-même une démarche "qualité" en matière de : - de mémoire collective, organisée, valorisée et partagée; - de veille active et intelligente sur la profession et le secteur d'activité "Information-Documentation"; - de travail en réseau qui, par l'usage des nouvelles technologies de communication, permet de conduire des projets en s'extrayant des contraintes de temps, de lieux et de structures; - de management global de l'information.

15 - Se doter de moyens cohérents avec sa stratégie

L'association se définit comme une structure économiquement saine et responsable. Elle est capable d'assumer son développement à moyen et long termes et de contribuer, par ses produits et services, aux mutations de la profession. Dans cette perspective, comme pour asseoir la reconnaissance professionnelle, l'association doit poursuivre un accroissement raisonné du nombre de ses membres, mais surtout s'appuyer sur un élargissement et une diversification de ceux-ci. Des prestations spécifiques de services doivent permettre une meilleure réponse aux divers besoins.

Rédigé par ADBS

mise à jour le 14 janvier 2016


L'ADBS sur les réseaux sociaux

NOUS SUIVRE
    

PARTAGER CETTE PAGE

haut de la page

ADBS.fr - Site du premier réseau européen de documentalistes