Accès direct au contenu

English flag English

Recherche avancée

ADBS
L'association des professionnels de l'information
et de la documentation


Vous êtes ici : Accueil > Accéder à la doc professionnelle > Nous avons lu...

Une journée dans la vie de Lili Eting (et son chat) : petit précis de diplomatique souriante / Marie-Anne Chabin, Claire Scopsi, Florentin Dez, Bertrand Müller, Jean-Jacques Thomasson ; Lucas Nardone (ill.)

publié le 22 mars 2017

Paris : Collectif OuDiPo, 2016 - 95 p. – ISBN (version PDF) 9781326774950 : gratuit





LA DIPLOMATIQUE APPLIQUÉE À L'UNIVERS NUMÉRIQUE OU LA « DIPLOMATIQUE NUMERIQUE »

Cet ouvrage présente les concepts fondamentaux de la diplomatique, méthode d'analyse critique des documents écrits pour les authentifier datant du XVIIe siècle, et démontre la pertinence de son utilisation dans une société de l'information numérique. Il est issu des réflexions et discussions du collectif informel et transdisciplinaire dont font partie les auteurs, l'Oudipo (OUvroir de DIplomatique POtentielle), en hommage à l'Oulipo de Raymond Queneau. Destiné en premier lieu aux étudiants, aux professionnels du document (documentalistes, archivistes, informaticiens) et aux chercheurs, il s'adresse également à toute personne s'interrogeant sur les problématiques liées au document numérique.

Ces concepts sont exposés et explicités sous forme de dialogues illustrés : on assiste aux échanges de la famille Eting, Lili, son mari Mark et leur fille adolescente Lola, sous le regard avisé de leur chat internaute Pédéèf. Leurs interrogations sont celles de tout un chacun face aux problématiques liées à l'information et au document à l'ère numérique : comment reconnaître un faux mail ? Cette procédure de paiement en ligne est-elle fiable et sécurisée ? Ces questions relèvent du droit, de la sécurité et de la communication.

Or, l'analyse diplomatique se concentre sur les documents traçant une action, une décision, afin de les authentifier. En cela, ils revêtent des enjeux juridiques ou financiers et confèrent par là-même des droits et des obligations à leurs auteurs et leurs destinataires.

L'adéquation de cette méthode d'analyse à l'information et au document numérique ou mixte (analogique et numérique) est étayée dans cinq chapitres :

- la forme (diplomatique) constitue un ensemble d'indices, résultats de l'analyse des caractéristiques externes (physiques) et internes (contenu, mise en forme, validation) d'un acte écrit, au regard de son contexte de création (support, procédures, règles, formulations et usages propres à une époque) ;

- le faux décrit les différents types de faux (forgerie, falsification, faux sincère) ainsi que leurs usages (escroquerie, fraude, malveillance) et souligne la distinction entre une information fausse, qui ne représente pas la réalité (fiabilité) et un document faux, qui ne témoigne pas de son authenticité ;

- l'identité explique les deux façons d'identifier une personne, par le corps et par la description de celui-ci, et les moyens associés pour justifier et contrôler une identité (carte d'identité, passeport, registres) ;

- l'enregistrement : les « documents probants » doivent être enregistrés au moyen de quatre actions associées, indispensables à la garantie de la preuve : la datation, l'authentification, la conservation et la consignation de leur modification ;

- la trace définit les différentes natures de traces laissées volontairement et involontairement, leur exploitation dans l'économie numérique, le droit à l'oubli et le vide juridique sur la propriété et l'utilisation des données.

Le récit réalise une mise en perspective historique par une description du contexte d'apparition de chacune de ces notions et par leur illustration avec des cas concrets historiques et leurs équivalents contemporains. De plus, il évoque le « changement de paradigme » induit par le numérique, ses inconvénients mais aussi les possibilités qu'il offre.

Par ailleurs, il incite à la vigilance des entreprises, des institutions et des individus dans leurs usages numériques ainsi qu'à une démarche prescriptive, à savoir la mise en place de procédures et de règles relatives à la production des documents engageant une responsabilité.

Cette lecture permet, grâce à un discours didactique et vulgarisateur, une découverte ou une redécouverte rapide de l'ensemble des concepts fondamentaux de la diplomatique transposés au monde numérique. Enfin, son lexique et sa bibliographie donnent toutes les clés nécessaires à l'approfondissement de chacun d'entre eux.<>


Rédigé par ADBS

mise à jour le 4 avril 2017


L'ADBS sur les réseaux sociaux

NOUS SUIVRE
    

PARTAGER CETTE PAGE

haut de la page

ADBS.fr - Site du premier réseau européen de documentalistes