Accès direct au contenu

English flag English

Recherche avancée

ADBS
L'association des professionnels de l'information
et de la documentation


Vous êtes ici : Accueil > Accéder à la doc professionnelle > Nous avons lu...

Renforcer l’impact de sa communication. L’apport des pratiques journalistiques / Dominique Thieffry

publié le 22 mars 2017

Cormelles-le-Royal (14123) : éditions EMS, 2016. – 140 p. – (EMS Coach). - ISBN 978-2-84769-938-8 : 17,50 €

Analyse de Elise LE MOING-MAAS
Chercheur ULB/IHECS
elise@maas.cc




Une vision de la communication simpliste et réductrice

Dominique Thieffry est une professionnelle de la presse et de la communication et son ouvrage s'adresse à des professionnels ou des étudiants en quête de conseils, de « ficelles du métier » (p.7) pour rédiger des documents de communication « efficaces » (p. 9), si tant est que le seul critère de rédaction rende un document de communication efficace. Elle s'appuie sur sa pratique de la rédaction d'articles journalistiques et la transpose à différents supports qu'elle regroupe tous sous le terme « d'outils de communication », du compte rendu au post-it en passant par le blog et la lettre de candidature.

Déjà, à ce stade, nous nous questionnons sur le sens donné au terme « outils de communication ». En effet, outils de communication interpersonnelle, tels les mails et la messagerie, et outils de communication professionnelle, tels la newsletter et le dossier de presse, sont placés sur le même plan.

Composé de quatre chapitres : « Bâtir l'architecture de son message », « Surprendre son lecteur », « Améliorer son style », « Maîtriser les différents outils de communication », l'ouvrage a pour objectif fonctionnaliste d'apprendre à atteindre son objectif et sa « cible » de communication en construisant un message bien rédigé. Cette terminologie de cible nous paraît particulièrement réductrice et obsolète par rapport au terme de « public » en usage aujourd'hui dans le monde des professionnels de la communication.

Par ailleurs, la vision de la communication de l'auteur manque de recul et de références scientifiques quant au fonctionnement de la communication interpersonnelle (en p. 19, le modèle de Claude Shannon est expliqué d'une manière particulièrement simpliste et aucune référence n'est faite au modèle de communication orchestrale développé par Palo Alto et qui fait référence aujourd'hui) et, par extension, de la communication professionnelle.

Beaucoup de choses sont affirmées sans être vérifiées d'un point de vue scientifique, ni avec mention des sources. Par exemple, l'auteur affirme que « 80 % de la communication d'une entreprise passe par l'écrit » (p. 7), Il me semble que cette affirmation, comme de nombreuses autres dans cet ouvrage, mériterait d'être scientifiquement étayée. Des auteurs en sciences de l'information et de la communication, comme par exemple Dominique Wolton (p. 17), sont cités mais ni les ouvrages, ni les dates de parution ne sont indiqués dans le texte.

En conclusion, même si l'ouvrage donne quelques conseils judicieux en matière de rédaction, il ne remplit pas sa promesse, annoncée dans le titre, de « renforcer l'impact de sa communication ». <>


Rédigé par ADBS

mise à jour le 22 mars 2017


L'ADBS sur les réseaux sociaux

NOUS SUIVRE
    

PARTAGER CETTE PAGE

haut de la page

ADBS.fr - Site du premier réseau européen de documentalistes