Accès direct au contenu

English flag English

Recherche avancée

ADBS
L'association des professionnels de l'information
et de la documentation


Vous êtes ici : Accueil > Accéder à la doc professionnelle > Nous avons lu...

Reflecting on the future of academic and public libraries
* The new university library: four case studies
* The quality infrastructure: measuring, analyzing, and improving library services

publié le 19 février 2015

Reflecting on the future of academic and public libraries / Peter Hernon & Joseph R. Matthews (dir.) - Chicago : American Library Association, 2013.- 242 p. - ISBN : 978-0-8389-1187-7 : 57,00 US $
The new university library: four case studies / Matthew Conner. - Chicago : American Library Association, 2014.- 176 p. - ISBN : 978-0-8389-1193-8 (Print) : 57,00 US $
The quality infrastructure: measuring, analyzing, and improving library services / Sarah Anne Murphy. - Chicago : American Library Association, 2014. - 186 p. - ISBN : 978-0-8389-1173-0 (Print) : 62,00 US $

Analyse de Joachim SCHÖPFEL
joachim.schopfel[at]univ-lille3.fr


« Ce qui paraît impossible aujourd'hui pourrait devenir réalité demain »

De quoi l'avenir des bibliothèques universitaires sera-t-il fait ? Trois nouveaux livres publiés par l'association des bibliothèques américaines (ALA) apportent des éléments de réponse. Certes, ces études concernent en premier lieu les BU américaines, et les conditions ne sont pas tout à fait les mêmes. Mais tout n'est pas si différent que cela, et les contraintes budgétaires sont les mêmes des deux côtés de l'Atlantique.

Prospective

Le premier ouvrage, dirigé par Peter Hernon et Joseph R. Matthews, contient un audit des bibliothèques en bonne et due forme, avec analyse stratégique, scénarios et débat. Ils décrivent six scénarios différents et complémentaires pour l'évolution des BU d'ici 15 ans : tout continue comme avant ; tout devient virtuel et numérique (press a button library) ; la BU devient une « entreprise d'apprentissage et de formation » ; elle développe de nouveaux rôles, fonctions et prestations de service au-delà de son périmètre actuel ; elle devient éditeur ; et, finalement, la BU devient partenaire actif dans des projets de recherche.

Ces scénarios sont commentés par quatre directeurs de bibliothèque, notamment sous deux aspects : l'impact sur le besoin et l'aménagement de l'espace, et l'impact sur les ressources humaines (profils et nombre de postes). Les questions posées paraissent familières : comment faire avec toujours moins de budget et de ressources, comment réagir aussi aux nouvelles pratiques informationnelles des étudiants et enseignants-chercheurs ? Tout cela est écrit avec intelligence, et on trouve même quelques idées nouvelles, telles que déplacer des services de BU dans les résidences universitaires. Il fallait y penser.

Analyse

Le deuxième livre de Matthew Conner propose une grille de lecture du développement des BU. À partir d'une enquête menée en Californie entre 2010 et 2013, Conner définit sept axes d'analyse : conseil et assistance, ressources humaines, technologie, collections, bâtiments, rôle sur le campus, culture de bibliothèque. Ces sept axes servent de trame pour quatre études de cas détaillées et bien documentées de différentes BU, deux en Californie, une dans l'Illinois, la quatrième à Hawaï. L'auteur fournit ainsi un cadre conceptuel pour décrire l'environnement de l'avenir des BU. Plusieurs points communs émergent, dont les learning centres, la prise en charge de la diffusion des publications des chercheurs, le partage des ressources (système d'information, services techniques, bâtiments) avec d'autres structures sur le campus, etc. D'autres innovations sont observées comme « latérales », par exemple l'ouverture vers les institutions culturelles ou le prototypage d'une BU « mobile », nomade. À la fin figure un surprenant paragraphe sur le rôle symbolique de la BU dans la conscience collective, sur l'éthique de service, sur son efficacité, sa neutralité, sa responsabilité vis-à-vis de la communauté : « What libraries symbolize is society's best idea about itself » - «  La bibliothèque représente la meilleure idée que la société se fait d'elle-même » (p. 148). Une idée à défendre...

Évaluation

Promouvoir la valeur et la qualité des services des BU, c'est justement l'objet du troisième ouvrage, dirigé par Sarah Anne Murphy, bibliothécaire d'une BU dans l'Ohio où elle coordonne l'évaluation. Après une courte introduction sur la qualité comme atout compétitif, onze études de cas montrent comment des BU évaluent leur performance. Certaines, comme les universités de Virginia, Arizona et Syracuse, le font dans le cadre d'une démarche qualité ; d'autres, comme les universités du Kansas et de l'Ontario, ont mis en place un véritable dispositif ou programme d'évaluation. Chaque fois, une telle approche sert plusieurs objectifs : mieux répondre aux besoins et attentes des lecteurs, optimiser l'utilisation de ressources limitées et démontrer la valeur et l'efficacité de la BU. Particulièrement intéressant : l'application d'un modèle conceptuel (Baldrige Criteria for Performance Excellence) pour réagir rapidement et efficacement aux attentes des usagers d'un service d'information (chapitre 5).

Voici donc trois livres écrits par des professionnels du terrain, riches d'expériences pratiques, d'observations pertinentes et de détails qui incitent à comparer et réfléchir. Mais, comme le font remarquer Peter Hernon et Joseph R. Matthews dans leur livre, ce qui est possible aujourd'hui était impossible autrefois. Donc, ce qui paraît impossible aujourd'hui pourrait bien devenir réalité demain. Alors, rêvons un peu...

Rédigé par ADBS

mise à jour le 27 août 2017


L'ADBS sur les réseaux sociaux

NOUS SUIVRE
    

PARTAGER CETTE PAGE

haut de la page

ADBS.fr - Site du premier réseau européen de documentalistes