Accès direct au contenu

English flag English

Recherche avancée

ADBS
L'association des professionnels de l'information
et de la documentation


Vous êtes ici : Accueil > Accéder à la doc professionnelle > Nous avons lu...

Le Livre numérique en bibliothèque : état des lieux et perspectives / Laurent Soual
Le Livre numérique au présent. Pratiques de lecture, de prescription et de médiation / sous la dir. de Fabrice Pirolli

publié le 1 décembre 2015

Paris : Éditions du Cercle de la librairie, 2015. – 119 p. – (Bibliothèques, ISSN 0184-0886). – ISBN 978-2-7654-1477-3 : 30 €
Dijon : Éditions universitaires de Dijon, 2015. – 136 p. – (Sociétés, ISSN 1628-5409). – ISBN 978-2-36441-126-5 : 16 €

Analyse de Joachim SCHÖPFEL
joachim.schopfel[at]univ-lille3.fr



DEUX OUVRAGES COMPLÉMENTAIRES POUR UNE SYNTHÈSE SUR LE LIVRE NUMÉRIQUE

Décidément, la transition numérique de la chaîne du livre n'en finit pas, et le livre numérique est plus que jamais à l'ordre du jour des bibliothécaires et documentalistes. L'édition 2015 de la Biennale du numérique de l'Enssib fin novembre a été consacrée au livre numérique. Un an après son lancement, le projet de prêt de livres numériques (PNB) dans les bibliothèques municipales a du mal à s'imposer ; acclamé par les uns comme un accord remarquable pour les services publics culturels, d'autres critiquent son coût élevé pour les bibliothèques. Mais concrètement, où en est-on ? Deux ouvrages récents, aussi concis que complémentaires, arrivent à point nommé pour se faire une idée de la situation.

Le premier, rédigé par Laurent Soual, consultant associé du cabinet de conseil doXulting, se propose comme un état des lieux à destination des bibliothèques de lecture publiques. L'auteur part du principe que « les bibliothécaires ont les compétences et la légitimité pour donner de leur voix sur le sujet de la lecture numérique, et qu'ils ont les outils et les moyens de tenter de mettre en œuvre un service public de la lecture numérique ».

Après une courte histoire du livre numérique, Laurent Soual aborde plusieurs aspects techniques (supports, formats, DRM, catalogage, etc.) avant de décrire les acteurs de la chaîne éditoriale et d'évaluer le cadre légal et l'offre du livre numérique en France. Son ouvrage se termine par un long chapitre prospectif avec quelques perspectives, y compris pour le PNB que l'auteur considère comme une expérimentation évolutive qui a le mérite d'exister et qui permettra d'évaluer les modèles économiques et technologiques.

Structure, style et contenu du livre de Laurent Soual ne laissent pas de doute : on sent l'habitude du coach - la précision, le côté factuel, le souci de fournir tous les éléments d'information pour mieux comprendre et décider. Son livre réussit le pari difficile de proposer un état des lieux rapide pour les professionnels de la bibliothèque et leurs tutelles, afin qu'ils puissent agir en toute intelligence.

L'ouvrage dirigé par Fabrice Pirolli, maître de conférences en sciences de l'information et de la communication à l'Université de Bourgogne, est complémentaire. Ses huit contributions ont été écrites par des enseignants-chercheurs dans le cadre d'un projet scientifique sur l'émergence d'une culture du livre numérique. L'objectif n'est pas une vue d'ensemble, mais le colloque d'experts, l'échange de plusieurs approches et perspectives. La qualité de ce deuxième livre n'est donc pas la cohérence et l'exhaustivité de l'ensemble, mais la richesse, la pertinence et la lisibilité de ses différentes contributions.

Le lecteur trouvera ainsi une synthèse bienvenue de 28 sondages et enquêtes sur les pratiques et usages de livres numériques en France entre 2010 et 2014 (une mutation profonde), une étude sur le marché du livre numérique (une réalité qui commence progressivement à se structurer) et une réflexion globale sur l'impact du livre numérique sur les fonctions et le fonctionnement des bibliothèques signée par le sociologue Claude Poissenot. Mais le lecteur y trouvera également des travaux plus pointus : le récit d'une expérimentation à l'Enssib, l'analyse critique de la place des tablettes et liseuses dans l'enseignement, une étude sur les plateformes littéraires et une interrogation des pratiques illégales liées au livre numérique (piratage). La postface évoque une « mutation radicale » et une « rupture majeure », et parle même d'une nouvelle « révolution culturelle » des technologies et pratiques pour mieux défendre la « volonté de régulation » de la part de l'État et des acteurs de la chaîne du livre.

Si on veut se faire une idée rapide sur le développement du livre numérique en France, notamment dans les bibliothèques, et sur les grandes questions qu'il soulève, on trouvera matière à réflexion en lisant aussi bien l'audit de Laurent Soual que les contributions réunies par Fabrice Pirolli. Après lecture des deux ouvrages, voici en quelques mots la conclusion qui s'impose : le livre numérique est certes une réalité, mais peine à s'imposer. La seule exception est le domaine de la recherche où le livre scientifique a réussi la transition numérique. Ailleurs, par contre, on est loin d'un grand succès ou d'un « effet tsunami » ; il s'agit plutôt d'une « marée montante » et, pour l'instant, le livre numérique ne se substitue pas au livre traditionnel, tout du moins en France. Pour combien de temps encore ? Difficile à dire.


Rédigé par ADBS

mise à jour le 15 décembre 2015


L'ADBS sur les réseaux sociaux

NOUS SUIVRE
    

PARTAGER CETTE PAGE

haut de la page

ADBS.fr - Site du premier réseau européen de documentalistes