Accès direct au contenu

English flag English

Recherche avancée

ADBS
L'association des professionnels de l'information
et de la documentation


Vous êtes ici : Accueil > Accéder à la doc professionnelle > Nous avons lu...

L’Entretien, l’expérience et la pratique. La créativité méthodologique en communication. Dossier / Joëlle Le Marec et Pierre Molinier (coord.) avec la collab. de Mélanie Le Forestier

publié le 26 septembre 2016

Toulouse : Presses universitaires du Midi, 2015. – 207 p.- ISBN 978-2-8107-0358-6 : 21 € Numéro de Sciences de la société, ISSN 1168-1446, 2014, n° 92

Analyse de Joachim SCHÖPFEL

joachim.schopfel@univ-lille3.fr


 

 

Une réflexion méthodologique sur les pratiques de l'enquête en sciences sociales

L'entretien joue un rôle central dans la méthodologie empirique des sciences de l'information et de la communication. L'analyse des besoins, l'étude des pratiques et usages, mais aussi l'évaluation des compétences professionnelles et du développement des fonctions et métiers ont recours à cet outil pour la collecte de données. Il est difficile d'imaginer le développement d'un site web, la préparation d'un nouveau système de gestion, la mise en place d'un dispositif de veille ou une démarche de marketing sans entretiens ; sans parler des entretiens comme outils de la gestion des ressources humaines. La littérature professionnelle et scientifique sur la méthodologie et l'application de l'entretien est abondante, et il est tout à fait logique qu'elle s'enrichisse et se diversifie dans un environnement en évolution rapide.

Ce numéro de la revue Sciences de la Société, paru en mars 2015, est entièrement consacré à l'expérience et à la pratique de l'entretien. Coordonné par Joëlle Le Marec et Pierre Molinier et avec la collaboration de Mélanie Le Forestier, ce numéro réunit douze contributions originales dont le point commun, outre l'appartenance aux SIC, est le recours à l'entretien comme outil de collection d'information et la discussion critique de cette démarche.

L'introduction fixe le cadre : il s'agit d'une réflexion méthodologique sur les terrains et les pratiques de l'enquête en sciences sociales. La question posée est comment pourrait-on faire de la recherche différemment ? L'accent est mis sur la recherche, non sur les enquêtes à caractère professionnel, et les douze articles s'adressent avant tout aux chercheurs sur le terrain.

De quel terrain s'agit-il ? Les thématiques vont de la télévision, des services vidéo en ligne et du cinéma documentaire à la franc-maçonnerie, aux pratiques d'écoute musicale, aux jeux vidéo multi-joueurs en ligne, à l'analyse des réseaux sociaux et aux usages sociaux de la pornographie. Des sujets assez éloignés des domaines de la revue I2D.

Ce qui les rend quand même intéressants pour les lecteurs de la revue, c'est la diversité des situations d'entretien et l'analyse méthodologique des différentes approches. Les études mobilisent plusieurs techniques et le lecteur trouvera des descriptions et analyses des entretiens individuels, collectifs et en famille, de la combinaison de plusieurs outils, de l'utilisation d'images et de l'expression visuelle et des entretiens à distance, via Skype. On peut lire tout cela comme un appel à la « créativité méthodologique ».

Mais l'intérêt de ces articles se trouve davantage dans la réflexion sur le rôle des chercheurs en situation d'entretien et sur son impact sur les résultats et leur interprétation. Il est question ici de l'empathie, de l'intermédiation, de l'implication maîtrisée, d'une posture critique, d'« affinités subculturelles » et de « complicités normatives ». Cette réflexion ne correspond pas à l'idée de l'entretien comme outil empirique plus ou moins objectif, mais elle est nécessaire, voire indispensable, pour toute recherche sur le terrain.



Rédigé par ADBS

mise à jour le 26 septembre 2016


L'ADBS sur les réseaux sociaux

NOUS SUIVRE
    

PARTAGER CETTE PAGE

haut de la page

ADBS.fr - Site du premier réseau européen de documentalistes