Accès direct au contenu

English flag English

Recherche avancée

ADBS
L'association des professionnels de l'information
et de la documentation


Vous êtes ici : Accueil > Accéder à la doc professionnelle > Nous avons lu...

L’Archiviste dans quinze ans. Nouvelles attentes, nouvelles responsabilités, nouveaux défis / Paul Servais, Françoise Mirguet (éd.).

publié le 26 septembre 2016

Louvain-la-Neuve : Academia-L’Harmattan, 2015. – 265 p. – (Publications des archives de l’Université catholique de Louvain ; 34). – ISBN 978-2-8061-0263-8 : 28 €

Analyse d'Amélie VERNUSSET

amelie.vernusset@akompano.fr





Un ouvrage prospectif sur le métier d'archiviste

 Cet ouvrage rassemble les textes de communication présentés lors des quinzièmes Journées des Archives de l'Université catholique qui ont eu lieu à Louvain-la-Neuve (Belgique) les 24 et 25 avril 2015. Partant du constat de l'évolution du rôle et du profil de l'archiviste et de l'évolution des pratiques, le livre propose une réflexion autour de ces questions. Lorsqu'on parle d'archiviste, de qui s'agit-il ? Comment et pourquoi devraient évoluer la fonction, la place, le rôle et le profil de l'archiviste ? L'ouvrage répond à ces questions autour de quatre axes : l'archiviste dans la société, les nouvelles modalités d'exercice des responsabilités, les formations et les grands chantiers et défis qui attendent l'archiviste.

L'archiviste dans la société
En première partie, les auteurs présentent les attentes globales, explicites et implicites, vis-à-vis de la fonction, de la profession et du métier d'archiviste en tenant compte des représentations sociales et mentales. Ils s'interrogent sur la place de la conservation à long terme dans une société de l'immédiateté, sur le rôle de l'archiviste (conservateur ou communicateur) mais aussi sur l'orientation entre gestion de l'information et patrimoine.

Nouvelles modalités d'exercice des responsabilités de l'archiviste
Dans un second temps, les auteurs analysent la convergence des responsabilités de l'archiviste avec celles des autres spécialistes de l'information (notamment des bibliothèques et des musées). Ils réexaminent la question de la permanence des principes fondamentaux de l'archivistique et étudient l'impact des nouveaux modes d'accès, dont le web sémantique.

Les formations
En matière de formations sont étudiés les besoins auxquels seront confrontés les professionnels, les profils des archivistes, avec une articulation entre compétences de gestion de l'information et compétences historiennes et archivistiques classiques. Les modalités de formation sont également étudiées : cycle de formation, acteurs de la formation et place de la recherche notamment.

Grands chantiers et défis
Enfin, les grands chantiers et défis auxquels sera confronté l'archiviste dans les quinze années à venir sont exposés, notamment l'intégration de la dématérialisation, la gouvernance de l'information, les partenariats et le travail collaboratif avec les autres métiers de l'information et les utilisateurs, mais aussi la définition d'une identité et la reconnaissance institutionnelle et sociétale.

Cette lecture confirme que les questions soulevées et les éléments de réponses des archivistes rejoignent les réflexions des autres métiers de l'information. En effet, la société de l'information pousse nos métiers à évoluer, la dématérialisation et les volumes d'information en constante augmentation entraînent une convergence au-delà des différences des fonctions de spécialiste de l'information.



Rédigé par ADBS

mise à jour le 26 septembre 2016


L'ADBS sur les réseaux sociaux

NOUS SUIVRE
    

PARTAGER CETTE PAGE

haut de la page

ADBS.fr - Site du premier réseau européen de documentalistes