Accès direct au contenu

English flag English

Recherche avancée

ADBS
L'association des professionnels de l'information
et de la documentation


Vous êtes ici : Accueil > Accéder à la doc professionnelle > Nous avons lu...

Je m’appelle livre et je vais vous raconter mon histoire /John Agard

publié le 25 septembre 2015

Paris : Nathan, 2015. - 144 p. - ISBN 978-2-09-255675-7 : 13,90 €

Analyse de Joachim SCHÖPFEL
joachim.schopfel[at]univ-lille3.fr


UN OUVRAGE À OFFRIR AUX AMOUREUX DES LIVRES

Les fêtes de fin d'année approchent inexorablement. Voici (une fois n'est pas coutume) une idée de cadeau pour les amateurs de livres. Offrir des livres est vieux jeu ? Assumons... La vie est un roman. Et celui du livre dure depuis plus de 5 000 ans. John Agard, poète, romancier et auteur pour enfant, né en 1949 en Guyane britannique, retrace l'histoire du livre sous forme d'autobiographie en vingt chapitres, à mi-chemin entre conte, reportage et poésie en prose.

L'histoire commence avant l'invention de l'écriture et se termine par le livre électronique. Entre les deux, il y a toute l'histoire du livre, de la période rouleau et papyrus vers le parchemin du Moyen-Âge, le papier, l'invention de Gutenberg et les rotatives, le livre de poche... Deux chapitres sont consacrés aux bibliothèques, « maisons de la mémoire » pour les Sumériens, « lieux des soins de l'âme » pour les Égyptiens, « océan de joyaux » pour les Tibétains. « J'avais toujours imaginé le paradis sous forme d'une bibliothèque », disait le poète argentin Jorge Luis Borges. Avec les mots de John Agard : « Ah ! les bibliothèques. Que serais-je sans elles ? D'un autre côté, que seraient-elles sans moi ? Elles sont mon verger ; je suis leur fruit ».

Ce livre paraît simple, écrit d'un trait. En fait, il est le fruit d'un projet qui a duré seize ans. John Agard écrit pour les enfants. Mais, comme tous les bons livres pour enfants, celui-ci s'adresse aussi et surtout aux adultes. J'en veux pour preuve la polyphonie des citations, allant de Lao-Tseu et Akiba ben Joseph à Lewis Carroll et Bertolt Brecht ; les très belles illustrations en noir et blanc de Neil Packer ; et la mise en page réussie de l'édition française signée Martine Fichter. Un joli petit cadeau donc, du genre qu'on aimerait bien garder pour soi... Pour les anglophiles, l'édition originale est parue en 2014 chez Walker Books à Londres, sous le titre Book, pour 12,99 £.


Rédigé par ADBS

mise à jour le 28 septembre 2015


L'ADBS sur les réseaux sociaux

NOUS SUIVRE
    

PARTAGER CETTE PAGE

haut de la page

ADBS.fr - Site du premier réseau européen de documentalistes