Accès direct au contenu

English flag English

Recherche avancée

ADBS
L'association des professionnels de l'information
et de la documentation


Vous êtes ici : Accueil > Accéder à la doc professionnelle > Nous avons lu...

Intelligence économique et renseignement. Pour en finir avec les amalgames / Jean-Christophe Damaisin d’Arès ; préface de Jean-François Bianchi

publié le 22 mars 2017

Levallois-Perret (92300) : Éditions Jean-Pierre Otelli (JPO), 2016. – 175 p. – ISBN 978-2-37301-032-9 : 39 €

Analyse de Christophe DESCHAMPS
christophe.de@gmail.com




Un manuel didactique et pertinent

Jean Christophe Damaisin d'Arès, un auteur éclectique qui a déjà écrit une quinzaine d'ouvrages sur différents sujets, nous propose ici un manuel consacré à l'intelligence économique. Il est qualifié pour cela puisque c'est un ancien de l'École de guerre économique (EGE) et qu'il est également titulaire de plusieurs masters dans des domaines proches (relations internationales et criminologie notamment). Il revendique par ailleurs plusieurs années d'expérience dans des PME françaises.

Cet ouvrage s'adresse avant tout aux débutants et étudiants en intelligence économique et ce n'est pas un hasard si l'auteur a glissé dans son titre le mot « renseignement ». En effet, l'un de ses principaux objectifs est de débarrasser l'intelligence économique de la réputation sulfureuse qui lui est régulièrement associée dans la presse grand public où elle est quasi-systématiquement assimilée à de l'espionnage. Pour cela, l'auteur nous propose donc un manuel didactique divisé en huit parties d'inégale importance (nous y reviendrons).

Sans surprise, la première est une longue introduction dans laquelle il revient sur le contexte de mondialisation et de complexification de l'écosystème dans lequel évoluent les acteurs économiques. Un contexte fondamentalement chaotique dont l'imprévisibilité a amené en France à une prise de conscience à la fin du 20e siècle : il faut surveiller son environnement pour s'y adapter, en anticiper les changements, voire les provoquer. L'intelligence économique était née.

Après l'indispensable catalogue de définitions collectées par l'auteur arrive une partie sur la réglementation qui régit les activités d'intelligence économique et qui est parfaitement claire quant au cadre légal dans lequel elles doivent se dérouler. Dans la dernière sous-partie de cette introduction, l'auteur distingue l'IE défensive de l'IE offensive et détaille les éléments qui les constituent : protection de l'information, des personnes, des locaux, etc. pour l'une, veille, lobbying, benchmarking, actions d'influence, etc. pour l'autre.

La courte partie « Environnements » sert de transition à l'auteur pour annoncer celle qui est le cœur de l'ouvrage, « Les grands domaines à maîtriser », dans laquelle il aborde le déploiement de l'intelligence économique dans une organisation. En une quarantaine de pages, il détaille les grandes étapes du projet IE en se basant sur le traditionnel cycle du renseignement. Comme il le précise, le terme « renseignement » n'est pas le synonyme d'espionnage mais désigne l'information traitée, c'est-à-dire triée, classée, évaluée et vérifiée. Une information exploitable donc qui n'a rien de sulfureux. Puis il évoque dans les quarante pages suivantes les deux autres piliers de l'IE que sont la sûreté/protection des organisations et les actions qu'elles sont susceptibles de déployer pour influencer leur environnement.  Viennent ensuite quatre courtes parties consacrées aux outils (d'aide à l'analyse, de veille, etc.), aux grandes étapes d'une démarche d'IE (récapitulatif), à quelques cas marquants (affaire Gemplus et Perrier), aux acteurs institutionnels et privés du secteur (liste) et aux grands métiers de l'IE.

Les contenus de ce manuel sont pertinents et agrémentés de nombreux exemples. On s'étonnera seulement d'un plan en huit parties là où seulement trois, plus larges, nous auraient semblé plus adaptées. Ceci étant dit, les étudiants mais aussi les chefs d'entreprise souhaitant s'initier au concept d'intelligence économique y trouveront toutes les explications dont ils ont besoin. D'ailleurs, on le conseillera aussi aux journalistes souhaitant écrire un article informé sur le sujet... <>


Rédigé par ADBS

mise à jour le 22 mars 2017


L'ADBS sur les réseaux sociaux

NOUS SUIVRE
    

PARTAGER CETTE PAGE

haut de la page

ADBS.fr - Site du premier réseau européen de documentalistes