Accès direct au contenu

English flag English

Recherche avancée

ADBS
L'association des professionnels de l'information
et de la documentation


Vous êtes ici : Accueil > Accéder à la doc professionnelle > Nous avons lu...

Futurs numériques, transformation numérique. Du lean à l’accéluction / Ahmed Bounfour

publié le 26 septembre 2016

Paris : Éditions Eska, 2016. – 197 p. - ISBN 978-2-7472-2586-1 : 35 €

Analyse de Guillaume POUMADÉ

guillaume.poumade@jamespot.com





La transformation digitale et du design organisationnel de l'entreprise

Issu du programme de recherche Information Systems Dynamics (ISD) et porté par la Fondation Cigref, l'ouvrage Futurs numériques, transformation numérique : du lean à l'accéluction offre au lecteur un cadre d'analyse de la transformation digitale des entreprises et des systèmes socio-économiques. Au travers de vingt-cinq tendances clefs et six scénarios des futurs numériques, l'ouvrage s'attache à donner une représentation éclairée de la transformation digitale et du design organisationnel pour construire l'entreprise de 2020.

Un regard sur le passé pour construire l'avenir numérique
Les projets ISD sur lesquels repose l'ouvrage ont mis en évidence de manière plus ou moins directe une extension du champ de la production de valeur par les entreprises. Celui-ci ne se limite plus aux frontières traditionnelles de l'entreprise, mais s'étend au-delà en embrassant désormais le champ des concurrents, des clients, des partenaires, mais aussi celui des données, de la mobilité, des espaces sociaux et du temps privé des collaborateurs. Une telle extension suggère un nouveau mode de production, dont le numérique est une composante essentielle. Partant de là, il est possible de construire un mode de production nouveau reposant sur le triptyque « numérique, extension du champ de la production de valeur et instantanéité des échanges ».

L'accélération des liens au cœur de la transformation numérique des systèmes de production
Sur le plan analytique, le programme ISD fait émerger 5 dimensions centrales de la transformation numérique des entreprises et des systèmes de production :
- l'extension et la pluralité des espaces de création de valeur : les frontières de l'entreprise elle-même deviennent incertaines et le développement de produits et services se fait avec des espaces multiples ;
- l'articulation relations transactionnelles / relations organiques : il est possible de faire collaborer des personnes plus ou moins expertes sur des sujets d'innovation, sans liens préétablis, via le numérique ;
- la structuration temporelle, ou gestion de l'espace-temps : celle-ci est profondément remise en cause avec le numérique ;
- la plasticité organisationnelle : avec le développement des solutions numériques, les frontières et les activités de l'entreprise sont plus malléables ;
- l'accélération des liens : les quatre dimensions précédentes modélisent l'entreprise et les systèmes de production de demain. Mais c'est bien l'accélération des liens, aussi bien en interne qu'en externe, qui permet de démultiplier les effets et la création de valeur dans l'entreprise.

Du lean à l'accéluction : nouveau modèle de production
Dans le design de l'entreprise de 2020, la définition d'un modèle de production émergent constitue une étape essentielle. Si le lean production et le lean management caractérisent le modèle des années 50, le programme ISD développe un nouveau modèle basé sur l'articulation et l'accélération des liens entre les différents espaces de création de valeur : l'accéluction.

Le modèle de l'accéluction invite à approcher de manière renouvelée la question du numérique et de la création de valeur dans les entreprises, à travers 3 dimensions :
- l'identification des espaces de création de valeur : outre son espace propre, l'entreprise est amenée à intégrer des espaces multiples ayant leurs propres modèles de gouvernance ;
- la détermination des types de liens à développer avec chaque acteur de ces espaces ;
- la détermination d'une stratégie et d'une gouvernance, c'est-à-dire un pilotage fin de la richesse et de la multiplicité des liens.

Pour demain, et pour après-demain : une réflexion au-delà de 2020
L'ouvrage suggère qu'à l'horizon 2020 (c'est-à-dire demain), le modèle du lean production soit remplacé par celui de l'accéluction. Mais qu'en sera-t-il au-delà de 2020 ? Comme souligné par le projet M2Mod, il est probable que l'émergence d'un grand volume de données aura une incidence notable sur le design des entreprises.


Rédigé par ADBS

mise à jour le 26 septembre 2016


L'ADBS sur les réseaux sociaux

NOUS SUIVRE
    

PARTAGER CETTE PAGE

haut de la page

ADBS.fr - Site du premier réseau européen de documentalistes