Accès direct au contenu

English flag English

Recherche avancée

ADBS
L'association des professionnels de l'information
et de la documentation


Vous êtes ici : Accueil > Connaître l'ADBS et s'informer > Instances > Conseil d'administration

4 questions à des administrateurs : Claire Brossard, Sébastien Brunet, Philippe Cervera, Bruno Richardot et Nathalie Tuel

publié le 5 avril 2017

Claire BROSSARD



Que représente l'ADBS pour vous ? 

  • Une institution, un partenaire incontournable pour les documentalistes ou professionnels de l'information, en recherche d'emploi, d'échanges ou de retours d'expériences professionnelles. Le site internet de l'ADBS fournissait informations professionnelles et juridiques indispensables pour notre profession.

 

Qu'est-ce qui a motivé votre choix de vous engager comme administrateur ?

  •  Je me suis présentée aux élections partielles au conseil d'administration en 2015 car ayant atteint une certaine stabilité dans mon poste, je souhaitais m'investir dans les projets de l'association, apporter ma pierre à cet édifice et rencontrer d'autres professionnels.

 

Quelles sont les actions, projets auxquels vous participez avez participé depuis que vous êtes élu-e ?

  • En 2016, j'ai piloté le projet d'enquête réalisée par le cabinet Kynos auprès des adhérents de l'association, des non-adhérents ayant suivi des formations ADBS et/ou abonnés à la revue I2D, sur leurs besoins et attentes.
    Depuis quelques mois, je pilote le groupe de travail Evénementiel. L'objectif principal de ce groupe de travail est de définir une programmation annuelle cohérente des événements de notre association : journées d'études en lien avec la parution de la revue I2D, participation à des salons, ou encore notre assemblée générale. Ce groupe de travail est ouvert à toutes les bonnes volontés afin de rendre cette programmation vivante et en adéquation avec la demande de nos adhérents

 

Quelle satisfaction tirez-vous du fait d'être administrateur de l'ADBS ?

  • Au-delà de ce que cela m'apporte d'un point de vue personnel - j'ai ainsi pu mener des projets différents et à une autre échelle de ceux que je mène dans mon environnement professionnel - être administrateur permet d'être au coeur du projet associatif d'un ensemble de professionnels de l'info-doc et de s'investir pleinement dans ses orientations stratégiques afin de représenter et de répondre au mieux aux besoins de cette communauté.


***********************************************************

Sébastien BRUNET, élu depuis le 30 mai 2017 au conseil d'administration

Sebastien Brunet

Que représente l'ADBS pour vous ? 

Une référence dans le domaine de l'information et de la documentation au sens où c'est un point de repère pour de nombreux professionnels du secteur.

Qu'est-ce qui a motivé votre choix de vous engager comme administrateur ?

La volonté de m'engager plus dans le secteur professionnel de l'information et de la documentation qui est parfois méconnu et mal compris.

Quelles sont vos attentes maintenant que vous avez rejoint le conseil d'administration ?

Mieux connaître les adhérents, leurs besoins, leurs attentes, les idées. Compléter ma vision de l'association, de ses réussites, de ses difficultés.

Pourriez-vous nous partager votre parcours et nous dire ce que vous comptez apporter au conseil d'administration pendant votre mandat ?

Fonctionnaire, de formation enseignante, j'ai repris des études dans le secteur de l'ingénierie de l'éducation puis en l'innovation-stratégies d'entreprises. J'ai travaillé dans un pôle nouvelles technologies au sein d'une académie puis au Centre national d'enseignement à distance où je me suis occupé d'ingénierie de formation, de conseil et d'innovation. Je travaille depuis plusieurs années au sein du Réseau Canopé où je suis en charge du pilotage de l'ingénierie documentaire, de l'offre de services et de l'évolution des lieux de proximité (100 Ateliers Canopé en France).

J'aimerais apporter modestement mon expérience du secteur de l'éducation et des processus de transformation dans le domaine de l'ingénierie de services et de la documentation pédagogique.

Quelles sont les actions, projets auxquels vous allez participer ?

Je souhaite m'investir peu à peu dans le conseil d'administration afin de profiter de l'expérience des autres mandataires et me laisser le temps de bien connaître l'environnement interne et externe de l'ADBS. Au sein du CA, je me suis investi dans le groupe de réflexion sur le think Tank et suis particulièrement attentif à la question de l'évolution de l'offre de services de l'ADBS. 

Evidemment, je suis aussi intéressé par le secteur Education où s'investissent les adhérent(e)s.


***********************************************************


Philippe CERVERA


Que représente l'ADBS pour vous ?

  • Une représentativité nécessaire des métiers de l'information et de leurs évolutions
  • Une représentativité nationale et régionale
  • Un véhicule collectif bouleversé comme tant d'autre par la nécessité de se réinventer dans un environnement de transformation numérique qui touche tous les secteurs, et ce, dans un temps court.

 

Qu'est-ce qui a motivé votre choix de vous engager comme administrateur ?

  • L'envie de participer à une aventure humaine suite à l'appel de candidature spontanée de lassociation lors du renouvellement des mandats du Conseil d'Administration
  • La curiosité de mieux connaître les métiers de l'association et tendre vers la mise en place d'un think tank 

 

Quelles sont les actions, projets auxquels vous participez avez participé depuis que vous êtes élu ?

Depuis mon adhésion, j'ai répondu à l'appel à contribution demandé par l'association afin de participer au bureau national, ainsi que dans les groupes Task-Force et SI-Web notamment, puis dans l'aide à l'animation du dernier séminaire bénévoles-salariés en collaboration avec la délégation permanente.

 

 Quelle satisfaction tirez-vous du fait d'être administrateur de l'ADBS ?

  • Participer aux différentes instances afin de chercher en quoi mes compétences transverses peuvent être utiles dans la stratégie, les décisions, et les actions.
  • Contribuer à la réécriture de lassociation ADBS en donnant du temps et de mon expérience sur différents chantiers structurants.


*************************************************************

Bruno RICHARDOT


Que représente l'ADBS pour vous ?

  • L'ADBS, lieu de professionnalisation

Lorsque je me suis engagé dans le métier de documentaliste - c'était il y a plus de trente ans -, l'adhésion à l'ADBS a été très concrètement pour moi la possibilité d'intégrer une communauté professionnelle dont la fréquentation m'a appris le métier. Parmi ces professionnel(le)s de l'information, il y avait des personnes qui portaient haut les couleurs de l'association - au rayonnement de laquelle elles avaient largement contribué, en région Nord et sur le plan national. Leur enthousiasme pour l'action associative, pour l'action collective m'a positivement contaminé et je suis convaincu qu'aucune formation ne m'aurait autant apporté en matière de professionnalisme et d'ouverture quant à l'impact de nos compétences sur les organisations pour lesquelles nous travaillons.

  • L'ADBS, lieu de réseautage

L'autre geste fondateur pour moi a été de me rapprocher des documentalistes travaillant sur les mêmes thématiques que moi (formation, emploi, sciences de l'éducation, etc.). C'est ainsi qu'est né le Collectif Documentaire Emploi-Formation régional, qui fut l'occasion d'une véritable optimisation de la ressource documentaire sur le bassin lillois, en même temps qu'un échange de compétences entre les membres du collectif (AFPA, Université, Rectorat, CRDP, CARIF, ANPE, DRTE, etc.), d'autant plus riche que chaque membre du réseau faisait lui-même partie d'un réseau institutionnel. On appellerait ça un réseau aujourd'hui, un réseau de réseaux, un réseau humain à haute densité professionnelle. Il a fonctionné plus d'une décennie, produisant par ailleurs quelques bibliographies et autres travaux documentaires à l'adresse des acteurs des services publics de l'emploi, de l'éducation et de la recherche.

  • L'ADBS, lieu de formation

C'est dans ce cadre riche que j'ai fourbi mes premières armes pédagogiques au sein de l'association, organisant notamment avec d'autres membres du collectif régional, une formation ADBS sur la veille appliquée au secteur éducation. Lieu éminent de professionnalisation, l'ADBS devenait pour moi un authentique lieu de formation continue de ses membres et plus globalement des professionnels de l'information et de la documentation - en toute complémentarité avec les formations initiales dispensées par l'Université, qui me sollicita rapidement pour témoigner de la technicité de nos activités professionnelles en même temps que de la capacité d'une association professionnelle à porter un discours pédagogique construit et surtout « authentique » en quelque sorte.

  • L'ADBS, lieu d'« écriture praticienne »

Après quelques années de métier et de confection de bibliographies et autres travaux documentaires utiles aux professionnels du secteur où se situait mon rôle de professionnel de l'information (sciences de l'éducation & formation continue), je ressentis le besoin d'expliquer aux autres comment j'envisageais l'un des avenirs possibles de la bibliographie. C'est l'ADBS qui accueillit un article sur ce que j'appelai alors « l'herméneutique documentaire », en fait sur la question du sens et des références en documentation (DocSI, vol.33, n°1, 1996). Mon association était clairement un authentique et chaleureux lieu d'expression où les adhérents pouvaient soumettre l'état de leur réflexion professionnelle, hors des cadres sacro-saints de la publication universitaire, trop souvent interdite aux « praticiens ».

  • L'ADBS, lieu de « germination associative »

Enfin, dès le début de mon engagement dans le métier de documentaliste, je ne pus résister à l'envie, au besoin de mettre la main à la pâte : je devais participer à l'animation associative en région. J'intégrais donc immédiatement le bureau de la délégation régionale Nord-Picardie, d'abord et longtemps en tant que coordinateur formation, puis plus tard en tant que délégué régional - ce que je suis toujours. En effet, s'il doit y avoir activité associative, c'est là où se trouvent les professionnels de l'information et de la documentation, où se trouvent les adhérents, c'est-à-dire, de ma lorgnette, en région Nord-Picardie, puisque je travaillais sur la métropole lilloise. Il n'était pas question pour moi de cantonner l'ADBS dans un rôle de superstructure jacobine qui distribue savoir-faire et savoir-être sur le territoire. Au contraire, les professionnels des territoires ont du savoir-faire et du savoir-être à apporter à la collectivité, tout autour d'eux mais aussi en rayonnement national. C'est ainsi que je devins membre du Conseil des régions de l'ADBS, pour finir par en devenir le Président. Ce rôle me propulsa dans les sphères décisionnelles de l'association : le Président du Conseil des régions est membre de droit du Conseil d'Administration et du Bureau. Voilà quelques mois, dans la perspective de la cessation de mes activités professionnelles, je me suis dessaisi de ce rôle, pour recentrer mon énergie sur ma délégation régionale qui sommeillait quelque peu, afin qu'elle participe à l'alimentation territoriale de l'association.


Qu'est-ce qui a motivé votre choix de vous engager comme administrateur ?

  • N'étant plus membre de droit du conseil d'administration, j'ai choisi d'y poursuivre cependant ma participation et ai proposé ma candidature. Concrètement, ce faisant, mon objectif, mon idée fixe ne varie pas : donner à l'association la légitimité des territoires et tout faire pour que l'ADBS s'offre en réseau des réseaux, en faisceau des initiatives des territoires, en capitalisation active des énergies locales.

    À l'heure où des réseaux se créent quasi spontanément et où nos professionnalités s'éparpillent en dénominations diverses et en lieux d'exercice variés, je persiste à penser que l'ADBS doit se poser en force de convergence de toutes les initiatives qui émergent sur les territoires, au-delà des questions de vocabulaire et de statut. 


Quelles sont les actions, projets auxquels vous participez ou avez participé depuis que vous êtes élu ?

  • Action de fond : veiller à ce que les territoires soient entendus et que leurs préoccupations soient prises en compte. Et participation à quelques groupes de travail spécifiques.


Quelle satisfaction tirez-vous du fait d'être administrateur de l'ADBS ?

  • Juste la satisfaction d'œuvrer au bien commun, accompagnée du plaisir de restituer autant qu'on a reçu.


*************************************************************

Nathalie TUEL


Que représente l'ADBS pour vous ?

  • J'ai adhéré en 1996 dans le cadre d'un salon (IDT à l'époque). N'ayant pas de formation en documentation adhérer à l'ADBS représentait pour moi la possibilité de rencontrer d'autres professionnels et d'avoir accès à des manifestations, à une veille métier et aussi de bénéficier de toutes les actions qui étaient mises en place. 

 

Qu'est-ce qui a motivé votre choix de vous engager comme administrateur ?

  • Ayant commencé par être animatrice au sein du bureau régional Rhône-Alpes Lyon, j'ai pu contribuer aux différentes actions locales mises en place par la délégation. J'ai eu également l'occasion de la représenter au Conseil des régions ce qui m'a permis de rencontrer des animateurs des autres régions.
  • Mon engagement comme administratrice était principalement au départ pour représenter la voix des régions au sein des instances nationales.

 

Quelles sont les actions, projets auxquels vous participez avez participé depuis que vous êtes élue ?

  •  J'ai participé à un groupe de travail sur les typologies des adhérents. J'ai ensuite pris le poste de trésorière.

 

Quelle satisfaction tirez-vous du fait d'être administrateur de l'ADBS ?

  • Mon engagement signifie d'abord oeuvrer pour l'association. Mais il est clair que j'ai pu bénéficier de retours de mon engagement : rencontrer des personnes d'horizons très variés, travailler sur des projets que je n'aurais jamais abordés au sein de mon entreprise (organiser des manifestations par exemple), découvrir aussi toutes les implications de l'Association dans son écosystème.

Rédigé par ADBS

mise à jour le 18 juillet 2017


L'ADBS sur les réseaux sociaux

NOUS SUIVRE
    

PARTAGER CETTE PAGE

haut de la page

ADBS.fr - Site du premier réseau européen de documentalistes